Les dépenses liées à l'e-marketing en Europe doubleront d'ici cinq ans

Par 13 juillet 2007
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Les dépenses dues à la publicité en ligne devraient plus que doubler d'ici 2012: l'Internet est plébiscité par les Européens et les publicitaires pourraient mettre en place de nouveaux modèles de pub adaptés au Web 2.0...

Les dépenses dues à la publicité en ligne devraient plus que doubler d'ici 2012: l'Internet est plébiscité par les Européens et les publicitaires pourraient mettre en place de nouveaux modèles de pub adaptés au Web 2.0.
 
Les dépenses concernant la publicité en ligne en Europe doubleront dans le courant de ces cinq prochaines années, passant ainsi de 7,5 milliards d'euros l'année dernière à 16 milliards en 2012, selon une étude menée par le cabinet Forrester Research.
 
Des Européens fortement attirés par le Web
 
Principale raison de cet intérêt pour le marketing sur Internet: 36% des Européens affirment qu'ils regardent moins la télévision mais qu'ils passent plus de temps à naviguer sur le Web. Et les internautes voient dans la Toile un nouveau moyen de "rentabiliser" la publicité en ligne: 40% des Européens croient aux sites de comparaison de prix et 36% se fient aux avis des autres internautes concernant un produit.
 
Le Web 2.0: un nouveau créneau pour les annonceurs
 
L'e-marketing représente ainsi un véritable enjeu pour les annonceurs qui doivent, selon Forrester, développer de nouvelles formes de communication pour toucher les internautes. Le "display marketing" - c'est-à-dire des formats publicitaires classiques comme les bandeaux de publicités et les liens sponsorisés - connaîtra encore du succès mais les annonceurs devront développer un ensemble de nouveaux formats basés sur les flux RSS, les blogs et les réseaux sociaux.
 
Les marques pourraient ainsi créer des campagnes publicitaires pas e-mails et mettre au point leur propre page personnelle sur des réseaux communautaires, tels que MySpace. Le cabinet Forrester invite également les annonceurs à exploiter au maximum les capacités du rich media, plus interactives, en utilisant les liens sponsorisés illustrés ou les publicités vidéo.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 13/07/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas