En dépit de bons résultats, Google déçoit les marchés

Par 01 février 2006
Mots-clés : Smart city

Depuis son introduction en bourse, le 18 août 2004, Google avait pris l'habitude de dépasser les attentes des investisseurs et des analystes, en affichant des résultats toujours supérieurs au...

Depuis son introduction en bourse, le 18 août 2004, Google avait pris l'habitude de dépasser les attentes des investisseurs et des analystes, en affichant des résultats toujours supérieurs au consensus. Cependant, les chiffres du quatrième trimestre 2005 ont quelque peu déçu Wall Street, en dépit d'un bénéfice net en hausse de 82 % à 372,2 millions de dollars.
 
Exonéré des coûts d'acquisition du trafic (les recettes publicitaires reversées à ses partenaires), le chiffre d'affaires de Google s'établit à 1,29 milliard de dollars, en croissance de 25 % par rapport au trimestre précédent. Le chiffre d'affaires brut atteint quant à lui à 1,92 milliard de dollars.
 
Sur l'année, le chiffre d'affaires du moteur de recherche s'élève à 6,14 milliards de dollars (+ 92 % par rapport à 2004) et le résultat net atteint 1,46 milliard de dollars (+ 267 %). Les analystes s'accordent à penser qu'en 2006, chiffre d'affaires et bénéfice devraient progresser de 50 à 60 %, bien que les dirigeants de Google se refusent à toute prévision.
 
57 % des revenus de Google sur le trimestre, soit 1,098 milliard de dollars, proviennent des sites appartenant à la société, alors que 42 %, soit 799 millions de dollars, émanent des sites partenaires de Google, via le programme AdSense. 38 % de ces revenus proviennent de l'étranger.
 
Google explique ces résultats inférieurs au consensus par un taux d'imposition plus élevé que prévu. L'action a immédiatement perdu 20 % dans les transactions hors marché, soit l'équivalent de près de 16 milliards de dollars de capitalisation boursière.
 
Par ailleurs, Google a démenti la rumeur propagée hier par le New York Post selon laquelle il aurait approché Napster en vue d'un rachat. Signalons également que Google propose depuis peu son propre lecteur vidéo en téléchargement. Ce dernier n'est compatible qu'avec les contenus du Google Video Store.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 02/02/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas