Deubeule you a son film, deubeule you a son opéra

Par 29 octobre 2008
Mots-clés : Amérique du Nord, Europe

"The Devil and George Bush". Voilà un titre plutôt opportun pour un opéra , sachant que sort aujourd'hui en France le film d'Oliver Stone consacré à la présidence de George W. Bush. D'après ces promoteurs, il s'agit surtout du premier du genre à avoir été "expressément composé pour Internet, à des fins de téléchargement dans des lecteurs MP3 ou des téléphones portables". Roger Rudenstein explique aussi que c'est la première oeuvre d'art lyrique portant sur un dirigeant en exercice et qui intègre des candidats à la présidence. En l'occurrence, Barak Obama et John McCain.

Le compositeur n'est pas un nouveau venu dans le genre. Il a déjà écrit des pièces exclusivement instrumentales sur la vie politique de son pays. Pour résumer, cela parle d'un Faust des temps modernes, de TV réalité, de tout, et bien sûr, de n'importe quoi. Au fait, que faut-il pour composer pour Internet et les téléphones mobiles ? Globalement, des effets spéciaux, du rap et "autres divergences vis-à-vis de l'opéra produit par le Met". Soit le Metropolitan Opera à New York. Dépêchez-vous de l'écouter. Ou pas. Moi cela va être "ou pas" d'ailleurs. L'auteur espère bien le rendre payant sur iTunes ou d'autres plate-forme de téléchargement. Pour ceux qui aiment la musique moderne, rendez-vous à l'opéra des lapins.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas