Deutsche Telekom et O-tel-o signent un accord de tarif. Grâce à cet

Par 04 novembre 1997
Mots-clés : Digital Working, Europe

accord, la filiale de Veba et RWE va pouvoir proposer ses services aux 42 millions d'abonnés au téléphone. Le prix payé par O-tel-o sera celui fixé autoritairement en septembre par le ministère alle...

accord, la filiale de Veba et RWE va pouvoir proposer ses services aux 42
millions d'abonnés au téléphone. Le prix payé par O-tel-o sera celui fixé
autoritairement en septembre par le ministère allemand des Postes. On se
souvient que Deutsche Telekom avait jugé "partial" le prix de 2,7
pfennings (9 centimes) en moyenne par minute décidé par le ministre, mais
comme l'explique un porte-parole de l'entreprise "Nous ne pouvons pas nous
opposer à cette décision ministérielle, mais nous avons prévu dans nos
contrats une clause visant à appliquer rétroactivement le prix décidé par
le tribunal" (voir la revue de presse du 15/09). CNS, WorldCom, Tele
Danmark Internetz, Isis Multimedia Net, Plusnet, Komtel, Citykom Munster
ont déjà signé un accord avec Deutsche Telekom selon les mêmes conditions.
(Les Echos - La Tribune - 04/11/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas