Deutsche Telekom veut conquérir de nouveaux marché internationaux.

Par 18 mars 1998
Mots-clés : Digital Working, Europe

Tout en voulant assurer la croissance du chiffre d'affaires et des bénéfices malgré une baisse continue des tarifs, Ron Sommer, le président de Deutsche Telekom vient de préciser les axes de sa stra...

Tout en voulant assurer la croissance du chiffre d'affaires et des
bénéfices malgré une baisse continue des tarifs, Ron Sommer, le président
de Deutsche Telekom vient de préciser les axes de sa stratégie
internationale "France Télécom reste notre partenaire privilégié au sein
de Global One, mais nous n'avons pas moins de quatorze autres
joint-ventures de par le monde". Venant d'obtenir récemment une licence de
téléphonie fixe en Italie au sein du consortium Wind, Deutsche Telekom va
postuler à d'autres licences avec le soutien de Global One et d'un
"partenaire suisse". L'opérateur entend également mettre l'accent sur les
pays du Sud-Est asiatique "nous sommes les mieux placés pour conquérir des
positions grâce à une politique de prix agressive".
Deutsche Télécom estime, avec 7,8 millions de canaux RNIS, considéré comme
"la plate-forme idéale pour les futures applications multimédias" avoir
dépassé la taille cumulée des marchés américain et japonais. Ron Sommer a
aussi indiqué que le service en ligne T-Online venait de dépasser les 2
millions d'abonnés. La technologie ADSL sera expérimentée au cours du
premier semestre auprès de 300 clients pilotes. Par ailleurs, Deutsche
Télékom va poursuivre ses efforts en matière de raccordement des
établissements scolaires aux "autoroutes de l'information". L'opérateur
ayant déjà connectées 7 000 écoles à ce jour estime pouvoir réaliser le
branchement de tous les établissements allemands "d'ici à quatre ans".
(Les Echos - 18/03/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas