Devedjian interpelle l’industrie musicale : « Qui fait mal son métier dans cette affaire ? »

Par 21 juin 2004
Mots-clés : Future of Retail

Monsieur Devedjian n’a pas l’air décidé à jouer le jeu des majors, en ce qui concerne le téléchargement de musique en ligne et la baisse des ventes de CD. Dans un entretien publié dans Le...

Monsieur Devedjian n’a pas l’air décidé à jouer le jeu des majors, en ce qui concerne le téléchargement de musique en ligne et la baisse des ventes de CD. Dans un entretien publié dans Le Parisien de ce matin et à l’occasion de la fête de la musique, Devedjian n’a pas ménagé une industrie qu’il a appelée à baisser le prix des CD et du téléchargement de titres sur Internet. Il en a profité pour répondre aux exigences du secteur musical, qui se servirait de la question de la TVA pour reporter ses torts sur l’Etat. En réponse aux demandes de baisse de cette taxe, le ministre délégué à l’Industrie a spécifié que « lorsque la TVA est passée de 33 % à 18,6 % sur des produits comme les disques, les prix payés par les consommateurs n’ont eux baissé que de 8 %. » « Les responsables du secteur considèrent depuis des années qu’il est plus profitable pour eux de fabriquer des vedettes pour vendre des disques (…) Ca n’a rien à voir avec Internet et la piraterie ». C’est ce que l’on peut appeler une bonne volée de bois vert ! Pour rétablir une situation acceptable sur le plan de l’industrie du disque, Patrick Devedjian semble bien décidé à « favoriser la concurrence », et à « vérifier que le marché fonctionne loyalement ». Il souhaite également que les prix affichés par les services de téléchargement en ligne baissent significativement. A l’occasion de cette journée de la Fête de la Musique, le ministre a annoncé qu’il chatterait en direct avec les internautes sur cette question de la musique en ligne. Pour ceux qui ne seront pas déjà en train de battre le pavé dans les rues, rendez-vous donc ce soir sur le site www.promusicfrance.com, entre 18h30 et 19h15. (Atelier groupe BNP Paribas - 21/06/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas