Le développement des drones inspire la création de startups

Par 20 juin 2013
drone en vol sur un fond de ciel bleu

Alors que l’Administration Fédérale de l’Aviation américaine planche sur une législation pour réguler les drones, un petit écosystème de startups dédié à ces engins volants émerge discrètement, et attire des gros sous.

 

Encore à l’état de fantasme il y a quelques années, les drones sont en train de devenir réalité. A l’origine privilégiés pour un usage militaire, ils sont maintenant de plus en plus développés pour un usage commercial. Voir des drones voler de manière anodine dans le ciel américain n’est cependant pas encore une réalité, notamment car beaucoup d’organisations n’ont pas reçu les autorisations nécessaires pour pouvoir développer leur armée volante. Pour le moment, seules quelques organisations gouvernementales et équipes de recherche ont le droit de faire voler des drones. Le Congrès a néanmoins récemment demandé à la Federal Aviation Administration (FAA) de commencer à mettre en place une législation sur les drones, qui devrait être établie d’ici à 2015. Plusieurs startups américaines se lancent d’ores et déjà dans le secteur des drones commerciaux, en vue de cette législation, et établissent doucement les bases d’un véritable écosystème: hardware, software, et applications pour drones. Les projections quant au marché des drones, elles, sont très optimistes.

Hardware, software et applications pour drones

Les coûts de construction de certains drones, au niveau logiciel comme hardware, sont en train de diminuer de manière importante. “Nous pouvons offrir des technologies militaires à des prix de jouets” avait évoqué Chris Anderson, ancien rédacteur en chef de Wired. 3D Robotics, l’entreprise qu’il a créée, conçoit et fabrique des drones “Do It Yourself” dont l’utilisation est très simple et qui sont personnalisables. A l’inverse, d’autres entreprises soutiennent des technologies beaucoup plus rigides et fermées, aux prix encore très importants. Le développement du hardware s’accompagne d’avancées dans le domaine du software et des applications. Une startup comme Airware ambitionne ainsi de construire un système standard afin d’accélérer leur adoption. Drone Deploy, quant à elle, a commencé à développer un logiciel pour permettre aux organisations de contrôler et coordonner le vol de flottes de drones. Drone Deploy serait capable d’identifier les drones défaillants, de repérer les zones aériennes interdites au vol, et aurait également des fonctions pour relier les drones aux réseaux sociaux.

Des usages commerciaux à fort potentiel économique

Une récente étude de l’Association for Unmanned Vehicle Systems International étudie l’impact économique que pourrait avoir le développement de drones à usage commercial. Selon ce rapport, les domaines les plus privilégiés seraient l’agriculture de précision et la sécurité publique, qui représenteraient environ 90% du marché. Outre ces deux domaines, le rapport évoque le transport de frêt, la météorologie, la cartographie aérienne, l’exploration pétrolière ou encore la couverture médiatique. Cette étude évalue que les trois premières années d’intégration de drones dans l’espace aérien américain auront un impact de 13,6 milliards de dollars sur l’économie américaine et pourra atteindre plus de 82,1 milliards entre 2015 et 2025. Une croissance importante qui pourrait être créatrice de nombreux nouveaux emplois ; près de 70 000 lors des trois premières années. Des chiffres bien connus des investisseurs de la Silicon Valley, qui commencent à investir des gros sous dans les startups de drones. Andreessen Horowitz et Google Ventures ont ainsi récemment investi 10,7 millions de dollars dans la startup Airware.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas