Devicescape connecte seul tout appareil à tout hotspot

Par 18 février 2008
Mots-clés : Smart city

Primé par l'opérateur anglais BT, la start-up californienne propose un service gratuit pour automatiser la connexion aux réseaux Wi-Fi privés ou publics.

Avec l'Américain Devicescape, la connexion à plus de 100 000 hotspots Wi-Fi est automatique, et ne nécessite pas de rentrer un mot de passe, une clef WEP, ou encore un identifiant. Ce, que ce soit depuis un PC portable, un assistant personnel ou un téléphone amélioré. C'est cette caractéristique qui a motivé les jurys du BT Developers Challenge à lui remettre le prix. Le secret de ce service ? C'est très simple. Quant l'appareil nomade détecte une source de données sans-fil, il envoie un message aux serveurs de la start-up. Celle-ci identifie le hotspot dont il est question, et l'appareil qui émet.
 
Un annuaire de caractéristiques réseaux
 
En retour, ledit serveur envoie toutes les instructions nécessaires à la connexion. Rien à rentrer alors ? Pas tout à fait. Devicescape fonctionne en fait comme un agenda électronique spécialisé dans les prestataires de réseaux sans-fil. Première étape : le mobinaute a l'obligation de télécharger le logiciel de Devicescape. C'est à ce moment qu'on va lui demander quel appareil il utilise (PC ou Mac, appareil sous Windows CE, téléphone ou tablette Nokia, etc.). Cela peut apparaître comme fastidieux, mais heureusement la jeune entreprise passe de nombreux partenariats pour que ce bout de code soit intégré dans les téléphones au moment de leur personnalisation chez l'opérateur télécoms.
 
Un partage de réseau aisé
 

Cela n'est pas encore fini. Il faut également sélectionner le réseau de hotspots auquel on veut accéder et les duos identifiant/mot de passe pour ces réseaux. La jeune pousse facilite également l'inscription à ses propres réseaux sans-fil. Utile quand on veut connecter à Internet tous ses objets high-tech autres qu'un PC portable. Même chose s'il l'on veut partager sa connexion avec des amis ou, dans le cas de l'entreprise, avec des visiteurs ou des partenaires. Dans ce cas, il faut fournir l'identifiant de son routeur (Service Set Identifier, SSID) et son code de sécurité. Et le maître du réseau doit lancer une invitation depuis le site du fournisseur de service.
Test avec un Nokia

 L'Atelier BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas