Le DF 51 ou Système Pioneer ultra-haute définition combine à la fois

Par 18 novembre 1997

photo et scanner. Les performances de cet appareil photo à scanner intégré sont remarquables : sa valeur d'acquisition de l'image est d'environ 1 814 points par pouce (310 points pour les scanners o...

photo et scanner. Les performances de cet appareil photo à scanner intégré
sont remarquables : sa valeur d'acquisition de l'image est d'environ 1 814
points par pouce (310 points pour les scanners ordinaires). Ce système
accomplit la prise de vue et le traitement de la diapositive ou de l'ekta
au scanner en même temps, le scanner prenant la forme d'une barrette
incluse dans le boitier, balaie l'image et la numérise directement. La
photo numérique est prête à être utilisée sitôt prise. Il n'existe
actuellement qu'une vingtaine d'exemplaires au monde de cet appareil mis
au point par Pioneer. Dix huit sont utilisés par l'industrie au Japon.
L'entreprise multimédia, Excellance, s'étant vu confier, en France, deux
exemplaires, les loue 4 000 F à la journée avec un technicien. Cet
appareil a déjà été utilisé par le Laboratoire des Musées de France.
Ainsi, la qualité d'acquisition des couleurs (64 milliards de nuances
contre 48 millions pour la pellicule argentique la plus performante),
ayant permis une analyse des blancs, des reliefs, des superpositions de
couleurs, a permis d'attribuer à Seurat sans aucun doute une peinture
pointilliste sur laquelle les Conservateurs du Musée d'Orsay
s'interrogeaient.
(Le Figaro - 18/11/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas