D'ici à 2002, le marché français de la sécurité va tripler.

Par 30 mars 1999
Mots-clés : Smart city

Selon une étude d'IDC France, de nouveaux produits devraient prendre des parts de marché aux outils classiques que sont les antivirus. Ainsi, les antivirus devraient passer d'une part de marché d...

Selon une étude d'IDC France, de nouveaux produits devraient prendre des
parts de marché aux outils classiques que sont les antivirus.
Ainsi, les antivirus devraient passer d'une part de marché de 54,5 %
aujourd'hui à 46,8 % en 2002, les Firewalls de 33,1 % à 27,1 %, les
Proxy-caches de 3,3 % à 2,7 %, alors que les solutions de VPN-IP devraient
voir leur part de marché de 2,9 % aujourd'hui atteindre 12,4 % en 2002,
celles d'authentification de 3,5 % à 6,8 %, les outils de surveillance de
2,6 % à 4,2 %.
Le chiffre d'affaires du marché français de la sécurité devrait, quant à
lui, passer de 1,18 milliard de F en 1998 à 3,35 milliards.
(Distributique - 18/03/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas