D'ici à cinq ans, EDS espère quadrupler son chiffre d'affaires en

Par 25 septembre 1997

France. Filiale du numéro un mondial des services informatiques, EDS France annonce pour l'exercice 1997 un triplement des commandes à 1,1 milliards de F (403 millions il y a un an), et une progre...

France.
Filiale du numéro un mondial des services informatiques, EDS France
annonce pour l'exercice 1997 un triplement des commandes à 1,1 milliards
de F (403 millions il y a un an), et une progression prévisionnelle de 13
% de son chiffre d'affaires. Celui-ci devrait s'élever en 1997 à 1,56
milliard de F (1,38 milliard en 1996). Alors que la société comptait fin
1996, 1 798 employés, ses effectifs devraient atteindre 2 400 personnes.
EDS prévoit de franchir le cap des 2 milliards de F de chiffre d'affaires
dès 1998 et d'ici trois à cinq ans, dépasser les 5 milliards de F. En
1996, le groupe a réalisé, au niveau mondial, un chiffre d'affaires de
14,4 milliards de dollars (80 milliards de F). Le président d'EDS France,
Hubert Joly déclare "nous sommes aujourd'hui la cinquième SSII en France
et nous avons la chance d'être bien positionnés sur le marché de
l'infogérance où nous occupons le deuxième rang derrière IBM". La société
est également présente dans d'autres activités, notamment sur les marchés
du développement et de l'intégration de systèmes, du conseil en
management, de la gestion de processus industriels et dans le commerce
électronique. Tout en précisant que la société mère est parmi les leaders
sur le marché des administrations aux Etats-Unis et dans certains pays
d'Europe comme l'Angleterre, Hubert Joly reconnait "nous ne sommes pas
encore présents dans les administrations françaises et encore de façon
marginale dans les institutions financières". La société réalise dans le
secteur financier 15 milliards de F environ dans le monde.
(Les Echos - 16/09/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas