Pour avoir diffusé le jeu "Dunblane Massacre", la filiale internet du

Par 17 août 1997
Mots-clés : Future of Retail

groupe dirigé par Richard Branson, Virgin-net a présenté ses excuses aux familles des victimes du massacre de Dunblane. On se souvient que seize enfants d'une école primaire et leur institutrice ava...

groupe dirigé par Richard Branson, Virgin-net a présenté ses excuses aux
familles des victimes du massacre de Dunblane. On se souvient que seize
enfants d'une école primaire et leur institutrice avaient, en mars 1996,
été abattus par un tueur fou. D'un goût plus que douteux, le jeu "Dunblane
Massacre" diffusé par Virgin-net consistait à rééditer virtuellement ce
drame, le gagnant, je n'ose le dire, étant celui qui réussissait à abattre
toutes les victimes en utilisant le minimum de balles ........ je vous
laisse juge !!!! Selon le Sunday Times, ayant eu connaissance de
l'existence de cette macabre distraction, les parents des victimes ont
engagé une procédure contre les producteurs et les diffuseurs du jeu, on
les comprend. Dès que Virgin-net a eu connaissance de l'existence de ce
jeu créé par l'un des 6 000 abonnés au serveur, le site du jeu a aussitôt
été fermé.
(Libération - 18/08/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas