En direct du Camping ...

Par 04 juin 2012
Le camping en direct

A 17h00, dans l'enceinte du Palais Brongniart, débute la soirée de lancement du Camping dans sa troisième édition. Plus tôt, L'Atelier vous présentait en quelques mots les start-up. Et nous voilà détachés en pleine inauguration, dans le coin presse, pour vous faire vivre la soirée et vous faire rencontrer et comprendre les différents projets à chaud. Le tout, à quatre mains, avec @Matdelat et @RenatoMartinell

Ambiance de start-up au vieux palais, mais ambiance de bourse en agitation. Entre deux verres, les gens échangent, discutent et exposent leurs projets. Le Camping ? "C'est The place to be" nous dit Margaux Pelen, de Home'n'Go, et accessoirement seule représentante féminine de la promotion 3...

Nous, on s'installe sur notre banc, ambiance Speed Dating. Premières personnes à venir à notre rencontre, Cyril (CTO) et Mickaël  (responsable marketing et commercial) qui représentent le projet AugmenteDev, nom en mouvement, nom de start-up. Mais le nom de l'application, lui, est plus certain. C'est Augment qui vous permettra de montrer des objets 3D dans l'environnement réel sur mobile. Leur but ? Proposer leur service aux e-commerçants. Mais pas que : "à terme, on veut remplacer l'image et la vidéo. Et pourquoi pas les tableaux par des marqueurs 3D ?" Imaginez un musée sans tableaux, mais comme une succession de cartes de visites à observer à travers l'écran de son smartphone !

Autres intervenants ? Thomas et Morgan, co-fondateurs de Explee. Explee, c'est simple, s'insurge contre les présentations plates et statiques ! Explee, c'est donc peut-être le prochain powerpoint ! Dans l'idée, ce service de présentation en ligne servira à "créer, regarder et présenter, le tout en ligne, une présentation sur la base de vidéo". Comment ? Eh bien nous, on a regardé une vidéo sur la cuisson des pates. Quelqu'un a rentré des images, et une petite main les dessine pendant qu'une voix automatisée lit un texte.

Un verre plus tard - de coca, je vous rassure, nous voilà prêts à reprendre les rencontres. Et c'est Séverin qui s'assied à la table, type banc de jardin public en bois, pour nous parler de ForgetBox. Alors, ForgetBox, c'est quoi ? "Un service qui aide les gens dans le monde à envoyer des fichiers sans s'occuper de la taille ou des erreurs". Une fois téléchargé, on peut envoyer 3000 photos par e-mail sans s'occuper du reste, même en se déconnectant. La particularité de Séverin ? Il est le seul à être en équipe de un cette année !

Bref, on tape, on tape, et voilà que ... Fleur Pellerin fait une interview sur le fauteuil à côté de nous. Stoïques, on continue de parler avec Thibaut, CEO, et Arnaud, CTO, qui nous présentent WebShell. Leur job ? "Faire l'API des API". Soit une place de marché rassemblant l'ensemble des Application Programming Interface pour en faciliter l'intégration, pour les combiner, notamment avec des données ouvertes.

Les données ouvertes... Le mouvement lancé par les collectivités prend : les startup qui utilisent ces données pour créer des services se multiplient. Et on retrouve Home'n'go, qui permettra de mieux gérer sa recherche de logement, et utilisera ainsi pas mal de données pour vous aider à trouver un appartement en fonction d'une école à proximité, du temps de trajet, etc.

Et maintenant, place au Poutsch ! Non je ne suis pas révolutionnaire, et ne m'étrangle pas non plus avec mon verre. Poutsch, c'est le projet d'Etienne, de Melchior, et de Felix (fondateur). "C'est révolutionnaire, c'est un poutsch, on va changer la façon dont on fait le sondage grâce à un outil social pour permettre à tous d'observer et de collecter de l'opinion", nous glisse t-on dans l'oreillette.

Next... On va maintenant parler musique, et plutôt partage de partitions sur la base du communautaire. C'est le projet d'Arthur, Adrien, et Baptiste, avec JellyNote. Ce qu'ils veulent ? Créer un Wikipédia de partitions, avec une couche sociale de partage de contenus autour.

On passe de la musique à la vidéo avec Veezio qui nous est présenté par Steeve Morin et Thomas Meson. L'idée est de mieux référencer des vidéos par le contenu naturel mais également de contextualiser les informations via les mots clefs.

Et de la vidéo à WhaleStreet. Et du banc au bar, pour se ravitailler en coca. "Prédire les marchés financiers avec Twitter", nous disent Alexandre et Mickaël. Bref, de comprendre de quoi parlent les tweets, leur sentiment général, etc. Après avoir parlé de moults projets de recherches sur le sujet sur le site de L'Atelier, ça fait plaisir de voir une start-up qui se lance sur le créneau !

Mais bon, les présentations, c'est bien sympathique, mais qu'est-ce qu'ils viennent tous chercher au Camping, à part le fait que, comme nous disait Margaux, c'est bon pour le CV ? On a bien aimé la réponse d'Alban et Cédric, de SketchFab. Les deux startupeurs, qui développent une plate-forme de visualisation de modèles 3D pour tous, sont francs : "on est dans une phase de questionnement stratégique sur les orientations à prendre. On compte sur le Camping pour nous forcer a prendre le temps de brainstormer, de nous recentrer, de nous confronter à d'autres visions, et de nous permettre d'avoir les bons contacts".

Re-coca, re-interview. Avec Fleex, cette fois, qui veulent vous faire apprendre les langues en regardant des vidéos. Alexandre et Guillaume cherchent la meilleure méthode : Plusieurs langues en sous-titrage, éléments de contexte ? Ils le décideront pendant les six prochains mois.

20h21... On termine avec Stormz, représenté par Alexandre, François et Jean-Denis qui eux veulent "changer la façon dont on travaille, via le jeu". Bref, un nouveau type d'application de collaboration pour impliquer les gens dans une expérience collaborative avec les business games pour innover, résoudre des problèmes, prendre des décisions en groupe, etc.

Fin du coca, la salle se vide. Pour la suite, ce sera sur L'Atelier numérique, dans le Tour au Camping ! 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas