Le directeur général de la division des écrans plasma de NEC, Michihiro

Par 26 février 1998
Mots-clés : Smart city

Ota affirme "nous pourrions atteindre les 2,5 mètres d'ici cinq ou six ans". La division opérationnelle pour la promotion des écrans plats à technologie plasma (PDP) de NEC (250 personnes), créée e...

Ota affirme "nous pourrions atteindre les 2,5 mètres d'ici cinq ou six
ans".
La division opérationnelle pour la promotion des écrans plats à
technologie plasma (PDP) de NEC (250 personnes), créée en 1995, produit
des moniteurs de 33 pouces de diagonale (83 cm) depuis octobre 1996 et
fabrique des 42 pouces (106 cm) depuis mars 1997. Pour l'instant la
production ne dépasse pas la petite série. Dès la mise en service de la
nouvelle usine de Kajoshima en avril, la production mensuelle de NEC
passera de 1 000 à 10 000 écrans puis à 30 000 en 1999. Si la demande est
là, la production mensuelle serait de 100 000 unités en 2001. D'ici cinq
ou six ans, NEC pourrait atteindre les 100 pouces, soit 2,5 m de
diagonale. Il faut encore régler le problème de la qualité d'image, les
écrans plasma devant faire mieux en matière de brillance et de constraste
que les écrans cathodiques. De plus, NEC entend passer de 99 mm
d'épaisseur sur un écran de 42 pouces à 89 mm sur le nouveau modèle de
même taille, avec tuner séparé. Pour réduire le poids et le coût, le
constructeur travaille sur de nouveaux matériaux. Il cherche aussi à
réduire la consommation électrique pour atteindre les 100 W (contre 350 W
aujourd'hui pour un 42 pouces).
(Le Monde - 26/02/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas