Les directeurs financiers veulent convertir leurs données en information intelligible

Par 13 juin 2003

D’après une étude commandée par Cartesis, éditeur de progiciels d’analyse comptable, auprès de 150 grandes entreprises en Europe et aux Etats-Unis, la majorité des directeurs administratifs et ...

D’après une étude commandée par Cartesis, éditeur de progiciels d’analyse comptable, auprès de 150 grandes entreprises en Europe et aux Etats-Unis, la majorité des directeurs administratifs et financiers doutent de la fiabilité de leurs données financières et de leur analyse. Seulement 27 % des directeurs financiers ont confiance dans les faits et chiffres qu’ils produisent, et juste 17 % d’entre eux déclarent être certains de la pertinence de l’interprétation de ces mêmes données !

Les résultats de cette étude montrent que les directeurs financiers estiment ne pas analyser les données suffisamment en profondeur et ne pas les placer dans leur contexte, ce qui nuit à la précision et à la compréhension de ces informations. Ceci, bien que 74 % des directeurs interrogés déclarent qu’il est prioritaire pour leur entreprise de ne pas se contenter de présenter des chiffres aux actionnaires, mais d’approfondir l’analyse et de leur livrer « l’histoire qui se cache derrière » ces derniers.

Parmi les priorités, 67 % des personnes interrogées mentionnent « la conversion des données en informations intelligibles » et 59 % « la vitesse du flux de données ». Les entreprise « doivent donc se rendre compte que leur département financier a des exigences légitimes et qu’ils doivent sérieusement réviser les processus et la technologie en place afin de corriger la situation » conclut naturellement Cartesis.

(Atelier groupe BNP Paribas – 13/06/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas