Disney Research crée un modèle informatique qui saisit la "patte" de l'artiste

Par 02 octobre 2013
sketch portrait

Des chercheurs ont mis au point un système permettant de synthétiser les esquisses des artistes portraitistes et de comprendre le processus de création de chacun.

Les laboratoires de Disney Research, qui étudient le traitement vidéo, la robotique ou encore l'exploration de données, s'est intéressé de près au processus de création des artistes portraitistes. Les esquisses font partie de l'histoire de la grande maison de production. On raconte même que Walt Disney lui-même aurait esquissé par hasard au cours d'un voyage en train, les traits d'une petite souris que tout le monde connaît désormais sous le nom de Mickey Mouse…

Afin de mieux saisir le style des portraitistes, les chercheurs ont alors fait appel à sept artistes à qui ils ont demandé de se pencher sur 24 photographies de visages masculins et féminins. Ils ont alors demandé aux artistes de tirer le portrait de ces modèles, stylet en main. Les artistes ont créé quatre esquisses de chaque photo en 270 secondes, puis 90, 30 et enfin 15 secondes. En tout, les chercheurs ont étudié les coups de stylet de 672 esquisses différentes. "Nous avons été en mesure d'étudier le processus de création de chacun des artistes. Certains débutaient par les yeux du modèle, d'autres par le contour du visage", explique Itamar Berger du Centre Interdisciplinaire de Herzliya en Israël qui participait au projet. 

L'analyse a permis de s'intéresser à l'interprétation géométrique du visage du sujet par l'artiste. L'un d'entre eux espaçait les yeux des modèles tandis qu'un autre élargissait leurs mâchoires. Ces tendances artistiques ont permis aux portraitistes de se rendre compte des variations de leur travail par rapport à la réalité. Une meilleure compréhension du processus de création des artistes est intéressant pour les artistes eux-mêmes mais aussi pour le développement d'outils de dessins artificiels.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas