Les distributeurs de billets lancent l'alerte en cas de fraude

Par 09 novembre 2007
Mots-clés : Smart city

Une technologie permet aux distributeurs automatiques de détecter la pose de matériel visant à dupliquer illégalement les informations contenues dans les cartes bancaires.

Les distributeurs automatiques de billets sont désormais capables de détecter les fraudeurs à la carte bleue. Le fournisseur de solutions de transaction en self service Diebold a annoncé le lancement d'une nouvelle technologie de détection des skimmers, ces systèmes placés devant la fente d'un distributeur automatique permettant de lire la piste magnétique des cartes bancaires et de réutiliser ces informations à des fins frauduleuses. Celle-ci devrait être intégrée à la gamme de distributeurs automatiques Opteva commercialisée par la marque. D'après le cabinet d'étude Celent, plus d'un milliard de dollars seraient détournés chaque année via ce type de fraude.

Détecter l'acte frauduleux

Ce système de détection, développé dans le cadre de l'initiative SAFE (Secure Anti-Fraud Enhanced), repose sur un algorithme propriétaire complexe. Celui-ci permet à l'appareil de faire la distinction entre l'installation d'un skimmer et les manipulations des utilisateurs ou d'autres manifestations situées dans l'environnement proche de la machine. Un dispositif qui permet notamment de limiter le nombre de fausses alertes. Dès détection d'une manipulation frauduleuse, il émet un signal pouvant être relayé à un système d'alarme ou au centre de contrôle du parc de distributeurs d'une banque.

Premier rideau de sécurité

"Suite au déclenchement du système, les institutions financières peuvent mettre en place un plan d'action flexible et adapté qui pourrait prendre la forme d'une inspection de sécurité du terminal, d'une alerte transmise à un service de police via un système d'alarme ou un centre de contrôle", a indiqué Ken Justice, vice-président de Diebold. Et d'ajouter : "Il s'agit d'un des nombreux moyens de dissuader les fraudeurs utilisant les skimmers et de nombreux autres types d'actes malveillants tels que le vol de code PIN".

L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas