Qui a dit que l'homme ne travaillait pas assez ?

Par 04 juillet 2012
Travailleur heureux

Avez-vous idée de combien de temps vous consacrez à votre travail en dehors des horaires de bureau? Un mois et demi de votre vie. Oui!

Il y a beaucoup de petites contrariétés sur le taux horaire en France entre ceux qui clament à vive voix que nous travaillons assez et ceux, contre, qui veulent une augmentation du temps effectif du travail. Dans tous les cas, le temps passé au bureau qu’il soit trop élevé ou pas assez est un sujet de débat sans concession pour lequel, hommes, femmes, salariés, patrons, politiques resteront en discussion. Néanmoins, on ne parle pas assez du temps non effectif de ce travail. Celui que le salarié produit, non au bureau mais au dehors.

Alors quand Good Technologie, un fournisseur de solutions sécurisées de mobilité d'entreprise, annonce dans une étude que les travailleurs américains consacrent 1 mois et demi par an à leur travail en extra-horaire; Beaucoup de personnes transpirent déjà. Il n'est pas rare que nos chers voisins outre-atlantique répondent à leurs mails ou à leurs téléphones dans les transports en commun ou pendant le match de football de leurs fils. Ils n'hésitent donc pas à mélanger leur vie privée et professionnelle pour créer une symbiose entre ces deux mondes, malgré de temps à autre, une certaine déconvenue de leur deuxième moitié ou de leur famille.

Pour la majeure partie de ces travailleurs, la flexibilité des conditions du travail semble être responsable de ce surdosage d'horaire. L'obligation de répondre à un client, rester organisé ou ne pas pouvoir tout simplement, comme un amant déchu, décrocher.

Comme disait Aragon, "c'est par le travail que l'homme se transforme"...

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas