La diversité des supports de lecture fera le succès des contenus numériques

Par 07 février 2011
femme lisant sur une tablette

L'engouement pour des appareils aussi divers que les smartphones, les tablettes ou les lecteurs électroniques assurera l'avenir du secteur de l'édition numérique. Cela, si des obstacles, de prix notamment, sont dépassés.

L'achat sur de nombreux supports de versions électroniques de livres, magazines et journaux stimulera le  marché de l'édition numérique, estime ABI Research dans l'étude Digital publishing for portable devices. Selon le cabinet, ces ventes ne généreront pas moins de 16,5 milliards de dollars en 2016. Soit plus de cinq fois le montant atteint en 2010. La raison ? Malgré l'engouement pour certains produits comme l'iPad, le Kindle ou d'autres lecteurs comme le Nook, le succès du marché ne sera pas dû à celui d'une unique tablette.

Des supports variés

"Les consommateurs peuvent acquérir des textes sur leurs PC et smartphones, en plus de leur lecteur électronique", explique Larry Fisher, directeur de recherche de NewtGen, l'incubateur d'ABI Research dédié aux technologies émergentes. "La variété d'applications qui permettent aux individus d'acheter du contenu numérique les rassure : cela leur donne l'assurance de ne pas être liés à un magasin unique". Restent que pour enregistrer une croissance véritablement durable, le secteur doit dépasser plusieurs obstacles. Comme celui du prix, en particulier pour les quotidiens et magazines.

Des obstacles de prix

Selon ABI, le paiement à l'unité rencontre en effet des réticences des utilisateurs habitués à obtenir des prix réduits à l'abonnement. Cela notamment sur l'iPad. Une particularité qui fait dire aux responsables de l'étude que le frein pourrait ne pas se rencontrer sur d'autres supports de lecture. "Une baisse des ventes sur un type d'appareils n'empêchera pas les éditeurs de vendre sur les autres. Et il n'est pas inenvisageable qu'Apple offre des services d'abonnements", poursuit Larry Fisher.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas