Le divertissement tire son épingle du jeu sur les mobiles

Par 03 mars 2011
Des applications sortent d'un iPhone

La vente de smartphones et le téléchargement d'applications jouent un rôle majeur sur la montée en puissance du marché du divertissement sur les mobiles.

De 33 milliards de dollars en 2010, ce marché devrait en effet atteindre près de 54 milliards d’ici à cinq ans. Comme le souligne l’étude réalisée par Juniper Research, cette tendance s’appuie notamment sur l’augmentation de l’utilisation des smartphones, dont le nombre a presque doublé entre 2007 et 2010. On en compte aujourd’hui près de 230 millions dans le monde. Le nombre d’applications disponibles a également fortement augmenté : 300 000 sur l’App Store et 150 000 sur des plateformes Android. Cela contribue notamment à générer des revenus dans l’industrie du divertissement sur les mobiles.

Une opportunité pour les entreprises

Les utilisateurs téléchargent particulièrement des applications en rapport avec des médias sociaux, des jeux et ils utilisent de plus en plus des applications pour regarder des vidéos ou écouter de la musique. En janvier 2011, Apple a franchi la barre des 10 milliards d’applications téléchargées sur son App Store. Quant aux plateformes Android, elles comptaient déjà plus d’un milliard de téléchargements. Les entreprises doivent saisir cette opportunité pour élaborer de plus en plus d’applications afin de valoriser leur marque et de créer de l’audience. 

Des mobiles toujours connectés

L’Asie de l’Est, en particulier la Chine, est la zone la plus dynamique en termes de revenus liés au divertissement sur le mobile. En effet, ils représentent à eux seuls près de 40% du marché mondial du divertissement sur mobile en 2010. L’Europe Occidentale n’est pas en reste notamment en ce qui concerne les téléchargements d’applications liées aux réseaux sociaux et à l’information. Cette tendance a toutes les chances de perdurer au regard des 1,3 milliards de personnes qui se connectent à Internet via leur mobile. Il s’avère en effet que ce chiffre devrait augmenter de plus de 40% d’ici à 2015.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas