Données privées : sur Facebook, les internautes misent sur la confiance

Par 21 avril 2009
Mots-clés : Smart city

Sur les réseaux sociaux, les internautes instaurent un équilibre dans leurs échanges. Ils évitent de diffuser des contenus nuisibles à leurs contacts, tout en leur faisant confiance pour qu'ils agissent de même.

Pour gérer ses données personnelles sur les réseaux sociaux comme Facebook, cloisonner relations privées et professionnelles n'est pas forcément la bonne solution. Selon une étude de l'Helsinki Institute for Information Technology HIIT, il s'agit avant tout d'une histoire de confiance : beaucoup d'internautes interviewés ont simplement décidé de faire confiance aux autres, pour ne pas utiliser le partage d'informations de manière nuisible. Ce qui fait que les contacts des différentes sphères accèdent aux mêmes messages.
Faire confiance
Par exemple, un supérieur hiérarchique approuvé par l'utilisateur voit autant qu'un ami de longue date les posts que l'utilisateur échange avec ses amis proches. Ce qui pourrait sembler problématique est en fait relativement bien géré par les internautes, selon les chercheurs Airi Lampinen, Sakari Tamminen et Antti Oulasvirta. Un utilisateur ne peut pas directement contrôler ce que les autres publient sur lui, il est donc important en échange de respecter les besoins de vie privée des autres : généralement, les utilisateurs évitent de publier des informations que les autres pourraient trouver néfastes.
S'exprimer plus librement
Les chercheurs ont remarqué que les individus protègent leur vie privée et celle est autres instinctivement, souvent presque sans le remarquer. Le fait de pouvoir définir des groupes de contacts précis, ou d'avoir validé un nombre seulement limité d'amis, sont également deux éléments importants dans la gestion de la vie privée sur les réseaux sociaux : ils rendent l'internaute plus libre de s'exprimer.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas