Drust aide à assurer l’entretien de véhicules en amont du garagiste

Par 08 septembre 2014 3 commentaires
Drust

Drust propose d’analyser en temps réel l’état d’une voiture grâce à son boîtier connecté, et d’ainsi aider à garder le véhicule fiable et économe.

A l’occasion du lancement de la saison 6 du Camping, la start-up Drust présentait son projet lié à la tendance de la voiture connectée : Drust est en effet une solution pour aider à analyser l’état d’une voiture en temps réel. Persuadés que l’arrivée du smartphone pourrait révolutionner l’utilisation des voitures, ses fondateurs ont décidé de rendre accessible au grand public une technologie jusqu’alors utilisée exclusivement sur des voitures d’essai. Grâce à un boitier déjà présent dans le commerce, branché à la prise OBD de la voiture, Drust récupère toutes les données relatives au fonctionnement et à la conduite du véhicule. Grâce à la technologie bluetooth 4.0, les données sont ensuite envoyées vers un software disponible sur smartphone. Créé par trois ingénieurs ayant travaillé dans l’automobile, la start-up ambitionne donc de rendre la conduite plus intelligente en éduquant les conducteurs à des nouvelles pratiques de conduite, allant plus loin que l’analyse de précision et offrant des conseils en optimisation de trajets et économie d’énergie et une part de gamification.

Le conducteur devient acteur

Grâce à la récolte de données directement depuis la voiture, les fondateurs, Michael Fernandez, Florent Pignal et Pascal Galacteros, orientent l’utilisateur dans sa conduite. En effet, Drust compte éduquer ses utilisateurs pour leur permettre d’adapter leur conduite afin d’alléger leur facture de carburant. Selon les fondateurs, de petits gestes (très simples) comme doser l’accélération et le freinage ou choisir le meilleur rapport de vitesse peut faire gagner jusque 30% sur les dépenses en carburant. Aussi, le software propose à ses utilisateurs des conseils précis en fonction de la voiture : pneus adaptés, huile moteur ou encore carburant sont autant de variables qui, bien maitrisées, permettraient d’optimiser la performance énergétique du véhicule. Mais la start-up va encore plus loin : non seulement elle donne la possibilité à l’utilisateur d’avoir les informations en temps réel sur sa conduite (rapports, vitesse…) mais elle fournit aussi l’analyse de l’état de santé du véhicule en visualisant d’où vient le problème ou la panne. Pour engager le conducteur, Drust ajoute une plateforme sociale où l’utilisateur peut partager ses bons plans de trajet, ou encore mesurer ses performances d’économies avec ses amis et ainsi rendre le service ludique.  

Restaurer la confiance

"Dans Drust, il y a trust" répètent les 3 fondateurs. En rendant l’utilisateur engagé dans l’utilisation et le diagnostic de son véhicule grâce à la collecte de données, les fondateurs de Drust comptent rétablir la confiance entre les garagistes et les automobilistes. Si à première vue la solution parait nuisible aux garagistes censés être les seuls capables d’effectuer une expertise, la start-up compte établir une complémentarité entre les services. Le manque d’informations concernant les pannes de voiture mène en effet à l’absence de confiance des utilisateurs envers les garagistes. Avec leur service, les fondateurs imaginent que l’utilisateur puisse partager les données relatives à la conduite de son véhicule directement avec les garagistes afin d’améliorer l’expertise et la réparation. Il s’agit alors de retracer historiquement toutes les étapes avant la panne, pour aider les garagistes comme les clients, et ainsi rétablir un climat de confiance entre les deux parties.

 

Haut de page

3 Commentaires

BRAVO !!!! Michael, Florent et Pascal
Bonne naissance à DRUST
Très cordialement
Yolande

Soumis par DELORME Yolande (non vérifié) - le 12 septembre 2014 à 15h41

C'est une bonne idée mais quand ce boitier sera-t-il disponible et à quel prix ?

Soumis par Roland (non vérifié) - le 14 septembre 2014 à 13h39

Bonne idée - En espérant retrouver très vite ce boitier sur le marché

Soumis par Agnès M (non vérifié) - le 05 octobre 2014 à 18h45

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas