Dual-core : duel de performances, AMD sort vainqueur

Par 29 novembre 2005
Mots-clés : Smart city

Volonté de s'affirmer comme un vrai challenger d'Intel ou coup d'éclat marketing ? AMD (Advanced Micro Device) avait publiquement proposé, via une pleine page de publicité dans un grand quotidien...

Volonté de s'affirmer comme un vrai challenger d'Intel ou coup d'éclat marketing ? AMD (Advanced Micro Device) avait publiquement proposé, via une pleine page de publicité dans un grand quotidien new-yorkais, un duel entre leurs processeurs dual-core respectifs. Intel avait décliné cette proposition. Le site d'information News.com (Cnet) a alors décidé de mener les tests à leur place : le verdict est sans appel.

Objectif de la confrontation : déterminer lequel des constructeurs propose les processeurs dual-core (deux processeurs en un) les plus performants, au travers de sept tests (benchmarks) différents : tâches quotidiennes, jeux 3D, édition graphique, encodage MP3, encodage vidéo, applications multitâches et rapport qualité/prix. En lice : les Athlon 64 X2 d'AMD, face aux Pentium 4 Extreme Edition d'Intel (les Pentium D).

Les processeurs dual-core d'AMD sortent vainqueurs de tous les tests, avec une mention particulière décernée à l'Athlon 64 X2 4400+. Les journalistes de Cnet sont sans appel : "N'importe quel processeur dual-core d'AMD vous servira mieux que le modèle équivalent en terme de prix d'Intel".

Comment expliquer de tels résultats ? Le principal avantage d'AMD résiderait dans son contrôleur mémoire (le composant qui assure la transmission des données du processeur à la mémoire vive). Chez le Texan, ce contrôleur est directement intégré au processeur, alors que chez Intel, il prend place sur la carte mère. La petite distance qui sépare les deux génère un temps de latence plus important qui suffit à expliquer cette différence de performance.

Ces tests demanderaient toutefois à être approfondis : ils ne sont valables que dans un contexte bien précis, et d'autres paramètres entrent en ligne de compte dans une mesure réelle de la productivité. Intel a de toute façon reconnu sa déception face aux piètres résultats de son premier essai en matière de processeurs dual-core, le Pentium D.

Les nouvelles plateformes et les nouveaux processeurs de la firme, prévus pour le début d'année prochaine, lui permettront vraisemblablement de corriger le tir.

(Atelier groupe BNP Paribas - 29/11/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas