Les e-commerçants ont leur coach

Par 30 mai 2008
Mots-clés : Future of Retail

Smilehouse propose une solution intégrée comprenant logiciel de création, système de maintenance et réseau social. Le but : encourager les commerçants à se lancer sur le web.

Pour les e-commerçants, il est désormais possible de proposer aux clients une découverte de leurs produits en trois dimensions : reproduction de boutique en 3D, essayage virtuel... Encore faut-il savoir gérer sa boutique en ligne avec succès. Pour simplifier cet aspect technique et encourager un plus grand nombre de professionnels à se diriger vers la vente sur Internet, Smilehouse propose une solution intégrée. Celle-ci, accessible sur le site Wosbee.com, consiste en un logiciel de création de site, un dispositif de maintenance et un réseau social permettant aux commerçants d'être en contact permanent avec leurs confrères et des personnes susceptibles de leur apporter de l'aide. Un forum de discussion est ainsi proposé.
Un réseau social pour e-commerçants
Les exploitants peuvent obtenir des conseils en matière de développement et de stratégies marketing. Ils peuvent également ouvrir l'accès de leur boutique aux autres membres, qui ont ensuite la possibilité de laisser des commentaires et de faire un compte-rendu sur le magasin. Un dernier service s'adresse aux développeurs d'applications : ces derniers peuvent concevoir entièrement un site de vente en ligne pour un professionnel qui souhaite se mettre sur le Net mais qui n'en a pas les connaissances techniques. "Nos partenaires permettent l'exécution d'un service clé en main à un prix raisonnable, dans les cas où une société ne dispose pas des ressources nécessaires ou souhaite confier ce travail à un sous-traitant pour diverses raisons", explique ainsi Tapio Talvisalo, p-dg de Smilehouse.
Gratuité pour la version basique
A noter : la solution est proposée gratuitement dans sa version basique. Selon Smilehouse, la possibilité de profiter gratuitement d'un panel de services de gestion permet aux entreprises qui n'ont pas les moyens d'acheter la licence d'un logiciel commercial de se lancer malgré tout sur le Web. Il en est de même pour les entrepreneurs qui ne disposent d'aucune qualification en matière de maintenance. Dernier atout, assez logique : l'argent économisé pour la gestion de la partie technique donne la possibilité aux exploitants de disposer de plus de fonds pour développer en parallèle leurs propres services. Deux autres versions existent, une premium à 200 euros, et une premium + à 400 euros. Selon les fondateurs de la solution, plus de 10 000 commerçants passent déjà par Wosbee pour créer et gérer leur interface en ligne.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas