Les e-commerçants revoient leurs classiques

Par 18 septembre 2007

Amélioration de l'expérience utilisateur et intégration des différents canaux de vente seront au coeur des stratégies marketing des e-commerçants en 2007, selon le Forrester...

Amélioration de l'expérience utilisateur et intégration des différents canaux de vente seront au coeur des stratégies marketing des e-commerçants en 2007, selon le Forrester.  

Les priorités marketing des patrons de site de vente en ligne concernent l'amélioration de l'expérience utilisateur, une plus grande efficacité de leurs actions marketing et une meilleure intégration des différents canaux. C'est en tout cas ce qui ressort de l'étude The State of Retailing Online 2007 menée par le Forrester auprès de 150 distributeurs en ligne et présentée lors du Shop.org, événement annuel organisé à Las Vegas. "Les entreprises investissent dans de nouvelles initiatives qui inciteront les clients à revenir, et partout les pages d'accueil subissent un véritable lifting", a déclaré Scott Silverman, directeur exécutif de Shop.org.

Le web 2.0 imprime sa marque
 
C'est d'abord sur les pages ou fiches de présentation des produits que l'effort devrait être porté. D'après l'étude, près de 90% des commerçants en ligne prévoiraient de plus détailler la présentation de leurs produits dans les mois à venir. 80% envisageraient d'ajouter des images alternatives et une majorité opterait pour des images représentant des situations de la vie quotidienne. A noter : plus de 60% des interrogés auraient avancé vouloir doter leur site d'un module d'évaluation et de commentaires pour leurs clients. "Il est encourageant de voir toujours plus de commerçants souhaitant intégrer les retours clients dans leur processus de vente", a indiqué Sucharita Mulpuru analyste auteur du rapport.
 
Des stratégies disparates
 
Marqués par la tendance 2.0, un tiers des sondés s'est prononcé en faveur d'un investissement visant au développement d'un service de chat. Les données retenues pour 2006 montrent également qu'un e-commerçant sur deux a alloué la majorité de son budget marketing au développement de leur portefeuille client via le net tandis que 24% d'entre eux se sont attachés à fidéliser leur visiteurs. Dans ce cadre, les premiers auraient privilégié le référencement payant tandis que les entrepreneurs désireux de fidéliser leur clientèle auraient opté pour le e-mailing.
 
Globalement, une majorité des entrepreneurs interrogés considèrerait le courrier électronique comme le canal marketing le plus efficace pour promouvoir le lancement de nouveaux produits. Si seulement 18% des dépenses marketing concernaient des actions multicanaux en 2006, plus des deux tiers des e-commerçants sondés mesureraient le succès d'un catalogue imprimé par le nombre de vente en ligne qu'il génère.        
      
A lire aussi :

Les dépenses liées à l'e-marketing en Europe doubleront d'ici cinq ans (13/07/2007)

Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas