E-commerce : 20 % de croissance « seulement » à la fin de l’année

Par 19 octobre 2004

L’e-commerce, c’est bien. Mais rien ne vaut les ventes en magasin. Selon le cabinet d’études Forrester Research, c’est cette certitude qui explique les prévisions de chiffre d’affaires sur le...

L’e-commerce, c’est bien. Mais rien ne vaut les ventes en magasin. Selon le cabinet d’études Forrester Research, c’est cette certitude qui explique les prévisions de chiffre d’affaires sur le commerce en ligne à la fin de l’année 2004.

Par rapport à 2003, le cabinet estime que les ventes effectuées sur Internet augmenteront de 20 % en 2004 sur la période qui s’étend des fêtes de Thanksgiving à Noël aux Etats-Unis. Elles devraient ainsi atteindre les 13,2 milliards de dollars, outre-Atlantique. Une bonne performance, qui affiche néanmoins une croissance inférieure à celle observée en 2003, qui était de 31 %.

Selon le cabinet, ce tassement s’explique par la stratégie de la grande distribution, qui devrait cette année plus miser sur ses ventes en magasin plutôt que sur ses ventes en ligne. A priori, les promotions et les avantages commerciaux devraient être plus présents dans les magasins que sur Internet, pour cette édition des fêtes de fin d’année.

(Atelier groupe BNP Paribas - 19/10/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas