Le e-commerce envahit les trains

Par 13 mars 2008
Mots-clés : Smart city

GuestLogix propose aux compagnies ferroviaires un système de bornes mobiles. Les passagers peuvent effectuer leurs achats durant leur voyage.

La vente à bord des trains se cantonne souvent aux snacks, repas et magazines. Un manque de diversité qui a amené le Canadien GuestLogix à élaborer un système de point de vente mobile, sans fil, qui élargit la gamme des services pour les passagers. Etant donné la concurrence qui sévit dans l'environnement des transports, ce dispositif représente une valeur ajoutée pour les compagnies ferroviaires, et leur permet en parallèle de gagner des revenus auxiliaires en restant compétitifs. Ainsi la britannique Grand Central Railway Company a adopté cette technologie de "Mobile Vitual Store". Un point de vente portatif, confié à l'équipage du train, et qui permet au passager de commander aussi bien un repas au wagon bar, que d'acheter un billet de spectacle pour son arrivée.
Un système autonome
"Ce système peut être apparenté à une machine à carte bancaire" explique à L'Atelier Josef Zankowicz, directeur Marketing chez GuestLogix. "Mis à part le fait qu'il présente une interface qui permet au consommateur de choisir ce qu'il va acheter". L'Appareil contient en effet un logiciel qui permet de commander et payer les produits présentés sur l'interface, tout en assurant une sécurisation des transactions. Il peut aussi imprimer des reçus. Par ailleurs, s'il est installé dans un train équipé d'Internet, les passagers munis de leurs ordinateurs portables peuvent accéder au dispositif via le Net. La borne peut aussi dans ce cas se présenter sous forme d'écrans intégrés au dos des sièges des passagers.
Améliorer le service à la personne
Par ailleurs les transactions sont facilitées. "Les passagers ont la possibilité de régler leurs achats soit en liquide - le système accepte les devises étrangères - soit par carte bancaire" précise Josef Zankowicz. A la fin de la journée, l'ensemble des transactions est transmis à une centrale, qui les regroupe. L'un des avantages de ce système, est qu'il peut tracer les échanges et permet aux compagnies d'anticiper la demande des passagers. Ainsi on peut savoir quels produits sont le plus commandés sur un trajet particulier ou à un certain horaire. Et Josef Zankowicz de conclure : "le concept de point de vente mobile ouvre de nouvelles perspectives pour les services à la personnes et ce que l'on appelle les services à la place". Ainsi pour les repas, il est offert au passager de commander depuis son siège ou de réserver à l'avance et de se faire servir à sa place.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas