Le e-commerce, un secteur très actif sur le marché des acquisitions

Par 26 juillet 2012
M&A

Le nombre de fusions/acquisitions dans le secteur du e-commerce a augmenté de 300% depuis 2011, notamment grâce rôle moteur que jouent les grandes plateformes sociales sur ce secteur.

Les fusions/acquisitions dans le secteur d’internet et mobile sont pléthores. Au premier semestre 2012 elles atteignaient le nombre de 970, soit + 3% de croissance, et elles ont dégagé 34 millions de dollars, soit + 20% en valeur sur les douze derniers mois. L’étude de Berkery Noyes, une banque d’investissement spécialisée dans les fusions/acquisitions, rapporte que malgré les 250 acquisitions SaaS/SP, le e-commerce est le segment où la croissance de fusions/acquisitions est le plus élevée.

Des start-ups attractives pour les géants du marché

Cette croissance s’explique par l’attrait des entreprises pour les plateformes sociales. En effet, sur ce secteur le nombre d’acquisitions a quadruplé par rapport à la période 2010-2011. L’étude explique que les grands acteurs d’Internet, tels que par exemple Facebook, Google ou Groupon, rachètent ces start-up pour se positionner, se diversifier ou plus prosaïquement éliminer une concurrence potentielle. Ces trois géants ont ainsi procédés à l’acquisition de vingts start-up au cours de l’année. À cela s’ajoute l’intérêt des entreprises spécialisées en gestion de relation client. Par exemple, Salesforce a racheté la start-up Buddy media pour 745 millions de dollars, Oracle ayant, elle, porté son choix sur Vitrue pour un montant de 300 millions de dollars.

Le e-commerce, un secteur rentable

D’après Mary Jo Zandy, Directeur général de Berkery Noyes, ces entreprises CRM souhaitent intégrer ces réseaux sociaux en complémentarité de leur logiciel parce qu’elles «veulent un processus plus interactif visant à écouter ce que les consommateurs disent en temps réel». De plus, le e-commerce est un marché rentable. Il a la particularité d’avoir des revenus constants depuis 1 an tout en possédant une croissance opérationnelle de 11,5% depuis ces 12 derniers mois.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas