e-generis affiche des débuts prometteurs.

Par 24 août 2001
Mots-clés : Digital Working, Europe

Bernard Meugniot, futur PDG d’e-generis, lorsque qu’Avaya (ex Lucent Technologies) décide de se désengager de l’activité EuroGeneris, convaincu de la pérennité du produit, reprend l’activité au term...

Bernard Meugniot, futur PDG d’e-generis, lorsque qu’Avaya (ex Lucent
Technologies) décide de se désengager de l’activité EuroGeneris, convaincu
de la pérennité du produit, reprend l’activité au terme d’un accord signé
fin janvier 2001.
Lors de la constitution de la société e-generis, Bernard Meugniot et les
actionnaires de la société créent la holding financière Barladie. Détenue
à 80 % par l’équipe dirigeante d’e-generis, 10 % par EBP, éditeur de
logiciels de gestion, et 10 % par Ouroumoff, capital risqueur, Barladie
possède e-generis à 100 %.
Proposant des solutions de communications pour PME/PMI, e-generis avec
plus de 30 000 clients et 700 000 utilisateurs est aujourd’hui en plein
développement. Depuis février 2001, la société a gagné près de 3 000
clients. L’essentiel du personnel de recherche et développement,
marketing, formation et ventes dédié à EuroGeneris chez Avaya France a été
conservé. E-generis est localisé sur trois sites: Rennes, Saumur et
Paris. Le site de Saumur sera déplacé vers Rennes d’ici 2002.
La société table sur un chiffre d’affaires d’environ 100 millions de F en
2001.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 24/08/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas