e-pharmacie est synonyme de menace pour la santé publique

Par 09 juin 2008 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

Pas d'ordonnance, faux médicaments, importations illégales : les pharmacies en ligne sont loin d'assurer la sécurité médicale de leurs patients.

Acheter ses médicaments en ligne est dangereux. C'est ce qui ressort d"une enquête commanditée par l'EAASM (European Alliance for Access to Safe Medicines) qui a dévoilé ses résultats la semaine dernière. Le constat est alarmant : plus de 60 % des médicaments vendus dans les pharmacies en ligne s'avèrent être des faux ou de qualité inférieure aux normes requises. Ces traitements étant destinées à traiter des maladies cardiovasculaires, respiratoires ou encore des problèmes neurologiques et mentaux. Le rapport explique ainsi que la croissance rapide de la médecine illégale en ligne va ainsi de paire avec le développement du marché des faux médicaments, ce qui augmente les risques pour les patients de tomber sur des traitements dangereux pour leur santé voire mortels. L'enquête a porté sur plus d'une centaine de pharmacies en ligne.
Pas de pharmacien dans la pharmacie en ligne
Sur ces sites les patients peuvent normalement acheter uniquement les médicaments prescrits sur ordonnance par leur médecin. Or, plus de 90 % de ces e-pharmacies n'opèrent pas les vérifications nécessaires. Par ailleurs pour la quasi-totalité d'entre elles, il est presque impossible de vérifier si un vrai pharmacien habilité est bien à l'origine du site. Autre constatation : un peu plus d'un tiers seulement des médicaments délivrés se sont avérés être des produits authentiques. Et près d'un sur cinq est importé illégalement depuis un pays ne faisant pas partie de l'Union Européenne. La même proportion n'a pas de notice d'emploi, ce qui en soit est illégal et peut mener à une mauvaise médication pour le patient. "Je suis également alarmé de voir le nombre de médicaments délivrés avec des tablettes test gratuites, données sans aucun contrôle médical", déclare le docteur Ian Banks, président du European Men's Health Forum.
Des médicaments bonus dangereux pour la santé
Il rapporte ainsi l'exemple de patients achetant en ligne des traitements pour des problèmes cardiovasculaires à qui on a joint à leur commande des pilules de viagra, pourtant fortement déconseillées lorsqu'une personne souffre de problèmes cardiaques. Pour freiner ce genre de pratiques, le rapport suggère entre autres que les moteurs de recherche comme Yahoo ! et Google cessent de répertorier ces pharmacies online illégales. Une technique qui a déjà fait ses preuves avec les sites de pornographie infantile et qui paraît indispensable aux auteurs de l'enquête. A noter : pour contrer les sites illégaux, Legitscript permet aux consommateurs américains de vérifier si leur pharmacie en ligne est reconnue par les autorités compétentes.

Haut de page

1 Commentaire

je vois que la e-pharmacie ampute radicalement le role du pharmacien, le conseiller par excellence.
Ceci confirme le préjugé commun chez beaucoup de gens qui dit que le pharmacien est un simple commerçant.

Je suis persuadée que le pharmacien, bien qu'il constitue le dernier maillon de la chaine du médicament, a un role crucial, qui dépasse de loin la simple pratique de vente...

Je demande d'urgence toutes les autoritées responsables d'éradiquer les e-pharmacies illégales, afin de préserver la Santé Publique, et d'annuler celles authentiques, pour ne pas négliger le statut du pharmacien...

il faut admettre que la nouvelle technologie ne peut pas tout remplacer... L'internet peut arranger tout, mais pas les relations humaines, de haut niveau...

Soumis par mariem gdoura (non vérifié) - le 08 juillet 2008 à 08h49

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas