Ebay vend des informations concernant les prix pratiqués sur ses sites d'enchères.

Par 09 décembre 2003
Mots-clés : Smart city

Ebay a commencé la commercialisation de ses informations disponibles sur les prix de ventes observés sur ses sites d'enchères, dans l'espoir que des sociétés y voient un outil précieux dans le ...

Ebay a commencé la commercialisation de ses informations disponibles sur les prix de ventes observés sur ses sites d’enchères, dans l’espoir que des sociétés y voient un outil précieux dans le cadre de leurs opérations de benchmark. Numéro un sur le segment des enchères sur Internet, Ebay répertorie plus de 27.000 catégories d’objets. En 2003, la firme californienne a déjà vendu ce type d’informations, sous licence, à une vingtaine de clients, qui paient ce service 10.000 dollars par an.

Un tarif qui peut sembler relativement faible, surtout si l’on s’attarde sur le chiffre d’affaires réalisé par eBay en 2003 (estimé pour l’instant à 2,1 milliards de dollars). En 2004, eBay devrait plus formaliser la vente de ces informations, et constituer une sorte d’argus des prix pratiqués sur les sites comme le sien. L’un des nouveaux clients d’eBay, le site spécialiste du golf PGA.com a publié grâce aux informations achetées à eBay, un guide des prix des accessoires de golf d’occasion.

Un autre client, l’éditeur de logiciels Intuit, et son service « ItsDeductible » utilisent aussi les informations achetées à eBay pour faire connaître aux particuliers les dons en nature qu’ils peuvent déduire de leurs impôts. Après l’annonce lundi, par les responsables d’eBay, de cette nouvelle source de revenus pour le groupe, l’action a gagné 18 cents lundi pour clôturer au Nasdaq à 55,72 dollars.

( Atelier groupe BNP Paribas – 09/12/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas