Les Echos d’aujourd’hui abordent le thème des “Automates”.

Par 09 septembre 1998
Mots-clés : Europe

Comment fera-t-on passer 5 millions d’automates du franc à l’euro le 1er janvier 2002? Comment adapter les monnayeurs sans faire monter les prix? L’Association des sociétés françaises d’autorou...

Comment fera-t-on passer 5 millions d’automates du franc à l’euro le 1er
janvier 2002?
Comment adapter les monnayeurs sans faire monter les prix?

L’Association des sociétés françaises d’autoroutes (Afsa) a mis en place
un comité de passage à l’euro regroupant les experts de toutes les
sociétés construisant et exploitant les autoroutes de France.
Le seul mode de paiement qui posera un problème délicat en 2002 sera le
panier dans lequel l’automobiliste jette ses pièces “pendant la période
de double circulation du franc et de l’euro, elles n’accepteront pas les
deux monnaies. Nous n’allons pas mettre en place un système de double
paiement pour deux à six semaines”. L’automobiliste trouvera ainsi des
automates en euros et des automates en francs.
Directeur général de la Sanef, Michel Amilhat prévient “nous
n’accepterons pas les centièmes d’euro dans les automates. Le tarif sera
donc un multiple du dixième d’euro”.

Yves Barroux, caissier général de la Banque de France se demande “peut-on
diffuser des euros dès la fin 2001?”. La question est en cours d’étude
et de discussion.
(Une page Les Echos - 10/09/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas