Ecosse : la croissance passera par l'investissement dans le très haut débit

Par 08 mars 2011
Mots-clés : Digital Working, Europe
Haut débit Ecosse

La stratégie numérique écossaise se concentre sur le déploiement d'une bande passante nouvelle génération, à l'échelle du territoire. Une réponse à des lacunes de cet État où 99% de la population a seulement accès à une connexion à 512 kbps.

L’ambition du gouvernement écossais est de stimuler sa croissance grâce à des investissements dans le numérique. C’est ce qu’indique un rapport du gouvernement écossais intitulé « L’avenir numérique de l’Ecosse ». En témoigne notamment sa volonté de développer une bande passante nouvelle génération d’ici à 2020. Pour l’Etat, cet investissement permettra de dynamiser et d’améliorer les services publics, mais aussi de minimiser l’exclusion géographique. Une nécessité qui se fait ressentir puisque selon une étude de l’Ofcom – l’organe de régulation des télécommunications en Grande-Bretagne - encore 29% d’internautes britanniques utilisent leur téléphone mobile pour accéder à Internet à leur domicile.

Investissements de taille

Actuellement, Virgin déploie une bande passante à très haut débit (100 Mbps), dont l’objectif est d’être accessible par 50% de la population en Grande-Bretagne. Le coût du déploiement de ce réseau dans les zones rurales excèdera d’ailleurs celui dans les zones urbaines. Le projet de réforme sur l’économie numérique de l’Ecosse en 2010 estimait les investissements nécessaires à 200 millions de livres (plus de 230 millions d’euros). Cela passera également par un investissement dans la couverture 3G dans les zones rurales et par un travail de coopération avec les partenaires privés, afin que tous puissent tirer les meilleurs bénéfices des infrastructures développées.

Répondre aux attentes

Pour le gouvernement écossais, la faible utilisation d’Internet par les entreprises est un manque à gagner quant à la force d’innovation du pays, et constitue un obstacle à sa croissance. En effet, les technologies numériques permettront d’augmenter l’exportation grâce au marketing et aux échanges en ligne. Le rapport indique que posséder une connexion à très haut débit est un outil indispensable pour les entreprises à forte croissance. Le gouvernement souhaite en ce sens encourager les 25% d’entreprises n’étant pas encore présentes en ligne à se connecter. Enfin, la connexion haut débit permettra de développer les Technologies de l’Information et de la Communication nécessaires au travail à distance (3% des écossais travaillent à la maison et 7% le font une fois par semaine).

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas