Quand les écrans tactiles améliorent la sécurité routière

Par 17 décembre 2008

L'équipementier Visteon a conclu un accord avec Immersion pour implémenter sa technologie haptique sur divers systèmes de contrôle véhicule. La sécurité des passagers s'en trouvera accrue.

La facilité d’exécution des tâches que permettent les écrans tactiles ne doit pas seulement bénéficier aux utilisateurs de périphériques mobiles. C’est aussi un moyen privilégié de réduire les accidents de la route. Fort de cette conviction, l’équipementier américain Visteon s’apprête à concevoir toute une série de dispositifs de contrôles véhicule fonctionnant selon ce schéma : autoradio, ouverture des portes et des fenêtres, réglage des rétroviseurs, des parre-soleil, mais aussi téléphones embarqués, écrans TV etc. Pour ce faire, Visteon a obtenu une licence de Immersion grâce à laquelle il peut désormais utiliser sa technologie TouchSense et les logiciels apparentés.
Améliorer la vitesse d'exécution du conducteur
"Il est désormais établi que la technologie haptique, en optimisant les sensations tactiles, permet d’améliorer la vitesse de mouvement et d’exécution d’un utilisateur", explique Steve Joseph, le vice président d’Immersion. "L’implémentation d’une telle technologie réduit le stress et les complications". Dans des voitures, elle est donc censée minimiser les risques de distraction du conducteur. "Il ne s’agit pas seulement de surfer sur une mode répandue par le iPhone et autres appareils de ce type. L’utilisation d’écrans tactiles répond à de véritables besoins dans l’industrie automobile", ajoute Steve Meszaros, le président de Visteon. Ce dernier prend acte d’une situation où les conducteurs de véhicules automobiles veulent bénéficier d’un nombre croissant de services à bord : communication, divertissement, information etc.
Aménagement des interfaces homme-machine
Le problème est que la prolifération de ces équipements et l’intégration d’un nombre croissant d’équipements électroniques à bord des véhicules ne doit pas se faire au détriment de la sécurité du conducteur. "Le seul moyen de répondre à la demande des consommateurs sans risquer leur vie est donc de faire évoluer les interfaces homme-machine de façon à ce qu’elles les distraient le moins possible de la maîtrise de son véhicule". Répandue par l’industrie mobile, la technologie tactile est dans ces conditions la solution qui semble la plus naturelle : c’est en tout cas celle à laquelle l’utilisateur devrait s’habituer en faisant le moins d’efforts dans les années à venir. Des prototypes de systèmes de contrôle conçus par Visteon seront présentés au 2009 International Consumer Electronics Show qui aura lieu à Las Vegas au début du mois de janvier.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas