Les écrans tactiles arrivent aussi sur les mobiles japonais

Par 14 mai 2007
D800iDS

Malgré leur taille réduite, les téléphones mobiles sont de plus en plus ergonomiques. Dernière innovation, l'apparition des écrans tactiles tel ce mobile fabriqué par Mitsubishi, baptisé D800iDS, sorti en début d'année et que L'Atelier a pu manipuler lors de la visite du showroom de NTTDoCoMo à Tokyo (voir notre dossier spécial "Japon").

Malgré leur taille réduite, les téléphones mobiles sont de plus en plus ergonomiques.

Dernière innovation, l'apparition des écrans tactiles tel ce mobile fabriqué par Mitsubishi, baptisé D800iDS, sorti en début d'année et que L'Atelier a pu manipuler lors de la visite du showroom de NTTDoCoMo à Tokyo (voir notre dossier spécial "Japon").

Ce modèle est un bel exemple de l'analyse des usages que font les opérateurs télécoms et les équipementiers japonais.

Le double écran tactile et la simplicité des fonctions proposées sont particulièrement adaptés aux seniors, catégorie particulièrement représentée dans la population du Japon.

L'écran permet de naviguer dans le menu du téléphone plus simplement qu'avec des touches classiques. Il reconnaît également l'écriture manuscrite que l'on peut utiliser avec un stylet.

Le système du double écran n'est pas non plus sans rappeler celui de la console de jeux Nintendos DS qui se révèle être un vrai succès commercial.

Cette importance accordée à l'écran suggère également une filiation directe avec l'iPhone d'Apple, qui intègre aussi un écran tactile multipoint, et confirme la tendance forte des mobiles vers le "tout écran".

Le clavier "mécanique" est il voué à disparaître ? C'est déjà le cas sur de nombreux téléphones récemment commercialisés ainsi que sur quelques téléphones concepts qui préfiguent le mobile de demain.

En plus de l'iPhone et du D800iDS, il faudrait ainsi ajouter à la liste le luxieux téléphone Prada du coréen LG, le téléphone concept Aen de Nokia, le Néonode N2 présenté au 3GSM 2007 par la petite société suédoise Néonode, ou encore plus fort le SCH-W559, un téléphone mis au point par le coréen Samsung et qui intègre un "clavier tactile à retour de force" qui simule la sensation d'appui sur une touche physique.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas