Les électeurs de droite Américains s'engagent davantage sur la toile que ceux de gauche

Par 24 juillet 2012
vote américain

Afin de prouver les changements en matière d'engagement politique en ligne chez les Américains, des chercheurs ont examiné le comportement, les modèles de communication et les interactions sociales des twitteurs de différents partis.

Aux Etats-Unis, les utilisateurs de twitter orientés politiquement à droite sont sensiblement plus actifs et engagés politiquement sur la toile que ceux de gauche. En effet, même si les deux partis rédigent environ le même nombre de tweets, les électeurs de droites produisent 54% de contenu politique de plus que ceux de gauche. Une étude menée par l’école d’informatique de l’Etat d’Indiana révèle en effet que les priorités de ces utilisateurs divergent, et affirme que les twitteurs de droite consacrent une partie beaucoup plus importante que ceux de gauche à la communication politique. En effet, ils sont presque deux fois plus susceptibles de créer du contenu politique, puisque 22% des tweets tous sujets confondus produits par les utilisateurs orientés à droite contiennent un ou plusieurs hashtags politiques alors que ceux de leurs homologues de gauche n’en contiennent qu’à seulement 12%. Mais ce n’a pas toujours été le cas.

Changement de tendance

Afin d'examiner les différences de comportement et la connectivité d’individus de divers partis, les chercheurs se sont intéressés à 18 000 utilisateurs de Twitter politiquement actifs en étudiant la présence et la pertinence des hashtags. Ils ont ensuite analysé le réseau de ces usagers, en étudiant les relations suiveurs / suivis. Ils ont ainsi constaté que les électeurs de gauche sont moins susceptibles de révéler leur idéologie politique sur twitter, puisque 24,6% d’entre eux seulement indiquent leur opinion politique dans leur biographie de profil alors que 38,7% des usagers de droite le font. Ce constat montre que la tendance s’est inversée. En effet, bien qu’aujourd’hui les électeurs de droite soient davantage enclins à défendre leurs idéologies politiques sur la toile que ceux de gauche, en 2009  la campagne d’Obama a eu deux fois plus trafic de sites web avec quatre fois plus de vues sur Youtube et cinq fois plus d’amis sur Facebook que McCain d’après une étude d’Edelman.

Faciliter le partage d’information

A l’ère de la communication numérique, les plateformes de médias sociaux jouent un rôle important dans la facilitation la diffusion et le partage d'informations. Elles permettent en effet de donner la parole au public votant, d’attirer l'attention sur des questions idéologiques, et de faciliter la formation de groupes de plaidoyer. Par exemple, lors des élections du congrès de 2010, internet était la source d’information principale pour 24% des Américains. C’est pourquoi à l’âge de la politique 2.0, les twitteurs sont les nouveaux communicants. Pour une diffusion rapide et large de l'information politique, il faut partager des ressources sous la forme d’hyperlien... ce que font 50,8% des utilisateurs de gauche et 62,5% de ceux de droite.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas