Elections américaines 2004 : un Internet pour s'informer et échanger

Par 14 mars 2005

Les dernières présidentielles américaines ont affiché la tendance : cette fois, pas de doute, Internet est bien ancré dans la vie citoyenne outre-Atlantique. A tel point que les blogs, ces fameux...

Les dernières présidentielles américaines ont affiché la tendance : cette fois, pas de doute, Internet est bien ancré dans la vie citoyenne outre-Atlantique. A tel point que les blogs, ces fameux journaux collaboratifs s'y sont affirmés comme de nouveaux canaux de l'expression populaire. Globalement, Internet a énormément progressé ces derniers temps aux Etats-Unis...

... A tel point que durant la campagne 2004, 75 millions d'Américains l'ont utilisé pour s'informer, pour discuter par email sur le sort des candidats, etc. L'institut Pew Internet and American Life Project vient de publier ces chiffres : 37 % de la population adulte (et 29 % de la population globale) et 61 % des internautes ont eu recours à Internet pour s'informer de la vie politique dans leur pays.

52 % des internautes (63 millions de personnes) ont adopté le medium pour s'informer sur les élections. 35 % d'entre eux (43 millions de personnes) y ont eu recours pour discuter, par courrier électronique, de leurs vues sur les différents candidats et 11 % (13 millions de personnes) ont par ce biais directement participé à la vie politique en versant de l'argent à des partis, en s'engageant volontairement pour la promotion d'un candidat, etc.

En huit ans, les choses ont bien évolué : en 1996, lors de l'élection de Bill Clinton, seuls 4 % des adultes américains avaient utilisé Internet pour s'informer. En 2000, ils étaient 18 % à le faire. En 2004, sur les 29 % de la population globale ayant surfé à l'occasion des élections; 52 % disent avoir cherché des informations susceptibles de les aider dans leur choix de vote. Et globalement, ces internautes sont plutôt satisfaits : à 56 %, ils jugent qu'Internet a permis d'élever le débat public.

L'institut Pew Internet & American Life Project estime également qu'à l'occasion de ces élections, 31 millions de personnes ont consulté les résultats des sondages en ligne , 19 millions ont regardé les vidéo clips des candidats sur le web et 14 millions se sont abonnés aux newsletters de leurs candidats ou de journaux en ligne les informant du déroulement des événements.

Les analystes sont même parvenus à définir la tendance suivante : les supporters de Kerry se sont plus investis dans la vie politique en ligne que les électeurs de George W. Bush.

Une fois en ligne, quels sites les électeurs plébiscitent-ils ? 43 % adoptent les sites de grands médias , comme CNN ou le New York Times. 28 % choisissent les pages spécialement dédiées aux élections sur les sites d'AOL ou de Yahoo . 11 % se rendent surtout sur des sites d'informations locales et 24 % se rendent directement sur les sites des candidats , sur leurs blogs préférés ou sur des sites d'opinion peu connus.

Quid des autres médias ? 28 % des internautes ont parlé du web comme de leur première source d'informations sur la radio. Seulement 17 % ont dit cela au sujet de la radio. Parmi les utilisateurs disposant d'une connexion haut débit à leur domicile, 38 % citent Internet comme une importante source d'informations : un score comparable à celui de la télévision, légèrement en deçà, à 36 %.

(Atelier groupe BNP Paribas - 14/03/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas