Avant des élections, l'opinion se relève en temps réel sur les réseaux

Par 09 mai 2011
Vote en ligne

It's Party Time analyse les informations qui circulent sur les blogs et sites communautaires et relatifs aux élections singapouriennes. Puis propose des statistiques qui reflètent l'état d'esprit des internautes.

Connaître les opinions et ressentis des citoyens en pleine période électorale doit s'effectuer en temps réel. De ce constat, l'agence Tribal DDB et Brandtology ont tiré It's Party Time, un système de veille sur les réseaux sociaux, offrant la possibilité de remonter les tendances politiques dans les discussions sur les réseaux, et qualifier les résultats. La plate-forme singapourienne traque en temps réel les informations sur les blogs et réseaux sociaux, en cherchant les mots-clés relatifs aux élections pour ensuite établir des statistiques quant à l'opinion en ligne.

Voir la réaction des partis

Cela pour ensuite présenter une infographie où les sigles des grands partis sont représentés de manière plus ou moins importante, en fonction des sentiments émis à leur égard. Pour les développeurs du projet, le site permet également de voir les réactions aux annonces des partis en direct. "Ce qui est mesuré sur la Toile est intéressant car il devient possible de quantifier un rapport de force entre différents mouvements politiques", explique Yves-Marie Cann à L'Atelier, directeur d'études à l'institut de sondages Ifop. Pour lui, Internet a souvent été le reflet de la voix d'une future majorité, comme ce fut le cas pour l'élection de Barack Obama, ou encore pour le "non" au référendum sur la constitution européenne.

Complémentaire des instituts de sondage ?

Reste que, tempère t-il, "ces types de mesures ne sont pas des sondages : ce sont plus les sujets de discussions qui sont filtrés." Pour poursuivre : "Il faut rappeler que sur la Toile, seuls 10 % des internautes s'expriment, donc ce type d'évaluation n'est pas forcément représentatif" ajoute-t-il. Avant de conclure : "ce type d'analyse est à prendre pour ce qu'elles sont, mais permettent quand même de rajouter de la matière à l'évaluation de l'opinion".

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas