Electricité : les compteurs intelligents jouent collectif

Par 18 mai 2010

Pour limiter les pics de consommation d'électricité dus au rechargement des appareils de stockage, l'université de Southampton propose de les équiper d'un système de régulation fonction des prix du marché.

"L'installation d'appareils de stockages de l'électricité dans les foyers est perçu comme un moyen efficace pour économiser de l'énergie et réduire la dépendance des réseaux intelligents aux énergies fossiles", explique une équipe de chercheurs de l'université de Southampton. Ceux-ci proposent un système de gestion de ces appareils individuels dont l'objectif est d'optimiser l'utilisation du réseau pour la collectivité. En effet, si tous les bâtiments équipés rechargent leurs appareils au même moment pour bénéficier des périodes creuses, cela provoque un pic de consommation qui diminue voir annule les bénéfices liés à leur utilisation. Le système proposé par les chercheurs britanniques pallie ce problème en équipant les compteurs électriques d'un logiciel chargé de gérer l'utilisation des appareils de micro-stockage (c'est-à-dire leur chargement et leur déchargement).
Converger vers un équilibre de la consommation
"Le système optimise le cycle de chargement et apprend à adapter celui-ci en fonction des fluctuations de prix résultant de la demande du reste de la population", explique à L'Atelier Sarvapali Ramchurn, un des auteurs du projet. Ainsi si l'agent détecte des périodes de forte consommation, il alimentera le foyer en électricité en puisant dans les réserves de l'appareil de stockage. "Le système s'appuie sur un algorithme d'apprentissage standard et le combine avec les prédictions de consommation de l'appareil, en fonction du profil de chaque foyer", précise le chercheur. L'objectif étant de permettre au réseau national d'électricité de converger vers un équilibre de consommation, et ce tout en favorisant les économies individuelles de ses utilisateurs. Au Royaume-Uni, il serait ainsi possible pour un foyer équipé d'un appareil de stockage de 4 kWh, de réduire sa note d'électricité de 13%.
Réduire la note d'électricité
Les chercheurs soulignent que cette situation d'équilibre peut être obtenue sans pour autant avoir à équiper l'ensemble des foyers d'appareils de stockage de ce type. "Notre étude a prouvé qu'il est possible d'y parvenir en équipant à peine 38 % des maisons britanniques d'appareils de ce type", précise Nick Jennings, un chercheur ayant également contribué au projet. "L'avantage de ce système est que si la plupart des maisons l'utilisent pour réduire les pics de consommations, le coût général de l'électricité consommé sera réduit, tout comme les émissions de carbone", précise-t-il. A noter: ce projet qui a été présenté à l'occasion du AAMAS 2010 à Toronto a remporté le prix de la meilleur étude sur un panel de plus de 600 projets.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas