Les emplois technologiques en hausse à San Francisco, mais pas seulement !

Par 05 septembre 2012
professionnels sur une courbe croissante

Cette année, les emplois technologiques à San Francisco ont augmenté d'un tiers et se sont étendus à l'ensemble des États-Unis. Cette croissance a un impact positif sur d'autres catégories professionnelles.

La croissance de l'emploi a été au centre des discussions dernièrement et cela ne peut que s'accentuer à l'approche de l'élection présidentielle. Bien qu'on ait beaucoup commenté le fait que la croissance de l'emploi n'a pas atteint le niveau d'avant la récession, certains secteurs offrent de meilleures perspectives. D’après le San Francisco Center for Economic Development, San Francisco assiste à une nette amélioration de ce qu'on appelle les « emplois du 21ème siècle », constitués des fonctions liées à Internet et à la biotechnologie. Si la Silicon Valley est clairement un hub d’innovation et de création de start-up, elle n’a néanmoins pas le monopole de la création d’emplois dans ce secteur. Au contraire, d’autres régions des Etats-Unis assistent à une croissance similaire.

Une tendance poussée par le gouvernement local…

Depuis le début de l'année, les emplois technologiques à San Francisco ont augmenté de plus d'un tiers : plus de 13 000 emplois nouveaux dans cette catégorie en 2012 sur un total de 44 000. Le Maire de San Francisco, Ed Lee, a mis en place, depuis un certain temps, une stratégie de développement de ce secteur, notamment, début 2012, avec le lancement  de sf.citi, un organisme chargé de faciliter la collaboration entre l'industrie technologique et les autorités de la ville, ainsi que d’autres initiatives dont l’objectif est de resserrer les liens entre le gouvernement local et l’industrie de l’innovation technologique. La création d’emploi est un des sujets phares de ces projets.

… Et qui ne se limite pas à la Silicon Valley

Cela dit, San Francisco est loin d’être la seule ville américaine à pouvoir se vanter d’une pareille croissance. Selon une enquête réalisée par Engine, la présence des start-up se développe dans des zones hors des centres technologiques traditionnels. D’autres comtés, dans des états comme le Washington, le Massachusetts, le Colorado, l’Utah, le Texas et d’autres, obtiennent de forts taux de croissance. Selon l’enquête, ce phénomène s’explique, entre autres choses, par le fait que les startu-up n’emploient pas que des développeurs ou des ingénieurs. Les emplois dans ces entreprises couvrent tout, des designers aux managers, commerciaux et exécutifs, de sorte que la croissance des entreprises technologiques entraîne une création d’emplois pour d’autres catégories professionnelles. 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas