Deux empreintes digitales valent mieux qu'une...

Par 20 décembre 2011
fingerprint

Et ainsi de suite...

Dans une optique toujours plus sécuritaire, des chercheurs de l'université de West Virginia ont développé un nouveau logiciel de reconnaissance et de stockage d'empreintes digitales. En effet, là où un mot de passe compromis ne représente pas la fin du monde, si une personne mal intentionnée parvient à reproduire vos empreintes, vous êtes irrémédiablement fichus. En même temps, James Bond et ses implants plastiques au bout des doigts ne se trouve pas à tous les coins de la toile...

Le programme combine en réalité deux composantes distinctes de deux empreintes différentes : d'une part la forme générale des stries de la première, et d'autre part, les minuties (soit les points d'irrégularités) de la deuxième. L'image superposée ainsi créée est utilisée pour l'authentification. A noter que les empreintes d'origine ne sont pas conservées dans la base de données du logiciel.

Le procédé peut également permettre de combiner les dactylogrammes (oui, je cherchais un synonyme crédible à empreinte digitale pour ne pas trop me répéter...) de deux personnes distinctes si nécessaire.

Alors oui, le système est intéressant et offre certainement de nombreux avantages en termes de sécurité. Mais je ne peux pas m'empêcher de me demander jusqu'où tout ceci peut aller. Est-ce que bientôt, il faudra mettre ses deux mains, ses pieds, son œil et effectuer une analyse d'urine ou de sang pour accéder à son compte Amazon ou au forum de l'Amicale des Boulistes de Chilly-Mazarin (complètement au hasard) ? Est-ce qu'on ne pourrait pas simplement forcer les gens à utiliser d'autres mots de passe que "password", "123456" ou encore "azerty" ? A mon avis, ça ferait déjà un très gros changement dans le monde de la sécurité informatique...

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas