Encyclopedia of Life: une encyclopédie numérique regroupant toutes les espèces vivantes

Par 10 mai 2007

Des centaines de milliers de plantes, d'animaux et d'insectes peuplent notre planète, mais est-il possible de tous les répertorier? Sur le Net, en tout cas, cette initiative vient de prendre forme: une encyclopédie numérique...

Des centaines de milliers de plantes, d'animaux et d'insectes peuplent notre planète, mais est-il possible de tous les répertorier? Sur le Net, en tout cas, cette initiative vient de prendre forme: une encyclopédie numérique, baptisée Encyclopedia of Life, ou Encyclopédie du Vivant, vient de voir le jour et s'est fixée pour objectif de regrouper, sous forme de fiches, les 1,8 million d'espèces vivantes existant sur Terre.
 
But de la manœuvre: préserver la biodiversité et les espèces protégées des dangers qui les menacent comme le réchauffement climatique ou l'exploitation à outrance de certaines ressources de la planète par les êtres humains.
 
"L'Encyclopédie de la Vie offrira des informations précieuses et bien organisées sur la biodiversité et sa protection à tout le monde, partout dans le monde et à tout moment", a précisé James Edwards, un des responsables du projet, à l'AFP. Et d'ajouter: "Ce sera un outil de grande valeur pour les chercheurs, les enseignants, les étudiants et les décideurs politiques".

Encyclopedia of Life: un projet titanesque et de longue haleine pour répertorier toutes les espèces qui cohabitent sur la Terre.
(cliquez pour agrandir)
Accessible gratuitement, le site Encyclopedia of Life reçoit la coopération de différentes institutions scientifiques américaines et britanniques, comme le Marine Biological Laboratory, l'université de Harvard, la Smithsonian Institution, la Biodiversity Heritage Library de Washington, le Musée d'Histoire Naturelle de Chicago et de Londres ou le Royal Botanic Garden en Angleterre. Mais des chercheurs sud-américains, asiatiques, européens et africains collaborent également activement à ce projet.
 
En outre, l'Encyclopédie du Vivant est financée par des fonds privés, à hauteur, pour le moment, de 12,5 millions de dollars.
 
Par ailleurs, les espèces existantes seront répertoriées à partir des encyclopédies déjà disponibles de part le monde. Et 1,25 million de pages ont d'ores et déjà été scannées sur les 300 millions prévues. Il faudra environ 10 ans pour constituer l'intégralité des fiches, pour le moment uniquement disponibles en langue anglaise. 25 à 30 personnes s'occupent de recueillir toutes les informations existantes pour ensuite les inclure sur le site sous formes d'écrits, d'images et de vidéos.
 
Une belle et utile initiative pour se rendre réellement compte des richesses que recèle notre planète...

Anne Confolant pour L'Atelier
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 10/05/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas