Energie : le MIT élabore un outil de négociation en ligne

Par 03 décembre 2008
Mots-clés : Smart city

Pour aider ceux dont les terrains intéressent les compagnies de gaz à bien négocier leur exploitation, un logiciel en ligne recense toutes les informations disponibles à ce sujet. Il propose également aux personnes concernées de faire part de leur expérience.

Le MIT's Center for Future Civic Media a élaboré une suite d'outils logiciels capables d'extraire les informations pertinentes d'un grand nombre de sites appartenant aux autorités publiques comme aux compagnies gazières. Le but est de mettre à disposition de tous des informations généralement difficiles à obtenir car elles sont disséminées et demandent une certaine expertise. Web 2.0 oblige, l'un de ces outils permet également aux personnes ayant déjà négocié le forage de leur terrain avec des sociétés privées où à celles habitant à proximité de ces terrains de faire part de leurs expériences. Bon nombre de propriétaires de terrains recélant du gaz ne connaissent en effet pas grand-chose à cette source d'énergie, à la façon dont elle est exploitée ou aux risques sanitaires que cette exploitation peut entraîner.
Agrégateur d'informations et web 2.0
Toutes ces informations sont donc réunies sur un portail facile à naviguer. De la sorte, les particuliers concernés peuvent négocier l'exploitation de leurs terres en connaissance de cause. "Les particuliers signent parfois un contrat sans même savoir qu'ils peuvent exiger un certain nombre de contres parties", souligne Chris Csikszentmihàlyi, l'un des responsables du projet. Il existe certes des Etats américains où il est interdit de refuser à une société tierce d'exploiter le gaz présent dans ses terres. "Mais dans certains d'entre eux, des dédommagements sont prévus : remplacement de la terre arable, supervision de la qualité des eaux. Or certaines personnes ne le savent pas". Résultat : elles risquent de signer des droits d'exploitation qui ne sont pas aussi avantageux qu'ils pourraient l'être.
Un outil exploitables par les autorités
"Ces personnes sont alors victimes de leur ignorance. C'est pour éviter cela que nous avons développé ces outils technologiques." L'outil en ligne développé par le MIT devrait non seulement servir aux particuliers soucieux de faire valoir leurs droits et de louer leurs terrains au juste prix. En faisant remonter ces témoignages de personnes plus ou moins directement concernées, ces applications en ligne pourraient aussi se révéler très utiles aux autorités sanitaires. Celles-ci disposeront ainsi d'un panorama le plus complet possible des risques de l'exploitation du gaz. On peut du reste imaginer d'autres applications à une telle suite logicielle : par exemple informer les particuliers mais aussi les entreprises sur d'autres paramètres aussi divers que les nuisances sonores ou la criminalité dans un quartier.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas