et, enfin, le hard discount, concept de courtage à prix fixe

Par 27 octobre 1999

opérationnel en décembre 1999 sous la marque "Bourse Discount". La société estime le nombre de clients potentiel fin 2001 sur le métier de la bourse online à environ 350 000 comptes, contre 40 000...

opérationnel en décembre 1999 sous la marque "Bourse Discount".
La société estime le nombre de clients potentiel fin 2001 sur le métier de
la bourse online à environ 350 000 comptes, contre 40 000 comptes fin
1998. Bourse Direct vise à la fin de l'année 2001, une part de marché de
6,9 %, soit 24 203 comptes, dont 9 500 comptes sur les segments Bourse
Direct et Bourse Direct Premier et 14 700 comptes sur le segment Bourse
Discount.
Pour l'exercice 1999, Bourse Direct table sur un chiffre d'affaires de 4,7
millions d'euros et un résultat net de 319 millions d'euros. Elle vise un
chiffre d'affaires de 28,8 millions d'euros en 2001 et un résultat net de
3 millions d'euros.
Aux Etats-Unis, 450 000 ordres de Bourse sont passés chaque jour sur
Internet et 80 Brokers On-Line se partagent le marché. Selon IDC, près de
23 millions d'Américains investiront en ligne en 2002. Selon les autorités
de marché, 20 % des ordres négociés transitent actuellement par ce média.
En Europe, les Allemands sont déjà 530 000 à posséder un compte titres "on
line" via lesquels 10 % des transactions boursières transitent.
L'Allemagne devrait héberger 3,8 millions de comptes-titres en 2002 (1
million en France).
Si peu d'opérations bancaires sont réalisées sur le web, la consultation
des cours de bourse est en revanche en nette progression. Sur 3,7 millions
d'internautes recensés en avril 1999 en France, 50 000 possèdent un compte
titre "online". Ils pourraient être 100 000 d'ici la fin de l'année. Selon
les prévisions, 500 000 à 700 000 clients passeront des ordres de Bourse
sur Internet en 2001 et 10 millions utiliseront Internet en 2002 avec 1
million de comptes titres "online".
(Christine Weissrock - Atelier Paribas)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas