"Engager par le jeu doit d'abord passer par la compréhension des comportements"

Par 13 septembre 2011
Mots-clés : Future of Retail, EMEA
badgeville reward

Badgeville récompense les visiteurs d'un site pour leur fidélité via un système de badges et de gratifications. Une initiative ludique transposée à l'entreprise et qui fonctionne, mais sous conditions.

 

Entretien avec  Maarten de Zeeuw, directeur de Badgeville Europe.

L'Atelier : Badgeville propose désormais des solutions pour les entreprises : comment adapter un processus d'engagement par le jeu au sein de l'univers professionnel ?

Marteen de Zeeuw :Dans le cas de l'entreprise, nous nous concentrons sur le social gaming comme outil de favorisation des interactions au sein de l'entreprise. Nous envoyons tout d'abord au sein de l'entreprise un expert chargé d'identifier son mode de fonctionnement ainsi que les comportements en ligne de ses employés. Par la suite, nous mettons en place un système qui récompense les actions sociales effectuées à l'initiative des employés, et entre eux. Ainsi, citer un collaborateur dans un tweet, ou entrer en contact avec un autre sur un réseau social particulier permet d'obtenir  un certain nombre de points, qui peuvent rapporter diverses récompenses. Ces dernières dépendent évidement des caractéristiques de l'entreprise. Par ce biais, nous cherchons à promouvoir les contacts au sein de la firme, et donc à favoriser le travail d'équipe.

Donc pour vous la ludification n'est qu'un moyen d'engager les individus à participer ?

Effectivement.  De notre point de vue, ce qui compte, c’est avant tout de parvenir à cerner précisément les individus et leurs motivations. Nous cherchons en quelque sorte à catégoriser, au sens large du terme, les consommateurs. Dès lors que nous avons franchi cette étape, nous disposons de tous les atouts pour mettre en place une stratégie efficace. La ludification peut s’inscrire dans ce processus, mais n’est qu’un moyen parmi d’autres de mettre à profit les informations recueillies et de motiver les employer. Un moyen efficace, certes, mais pas une révolution en soi.

Mettre en place un système de points n'est-il pas potentiellement nuisible ? Au niveau du travail d'équipe notamment ?

Tout dépend de de la manière dont il est employé. Ainsi, il est nécessaire d'adapter le mode de fonctionnement en fonction du sexe de l'utilisateur. Les hommes seront plus motivés par la mise en place d'une compétition entre eux. A l'inverse, les femmes rechercheront avant tout le développement d'un contact  social. Pour résumer, nous fournissons aux entreprises des outils pour impliquer d'avantages leurs employés et optimiser leurs modes de fonctionnement. Le défi qui se présente désormais pour elles est de parvenir à intégrer efficacement ce nouveau mode de management.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas