Engouement confirmé pour les applications 2.0 mobiles

Par 18 mars 2010 1 commentaire
Mots-clés : Digital Working

Juniper Research prévoit une croissance soutenue d'ici à 2014 du marché des applications interactives sur téléphone portable. Les outils de social computing et de géolocalisation ouvrent la voie.

Le marché du mobile 2.0 - qui recouvre les applications interactives, basées en ligne et accessibles depuis un téléphone portable - va poursuivre son expansion dans les années à venir, prévoit Juniper Research. Le cabinet d'études évalue aujourd'hui ce marché à environ 5 milliards de dollars, et annonce une croissance soutenue d'ici quatre ans. Pour atteindre en 2014 une valeur globale de près de 19 milliards de dollars. L'une des raisons de ce succès étant évidemment l'engouement pour le web social, qui comprend les réseaux sociaux, le contenu généré par l'utilisateur et les applications grand public et professionnelles. Cet engouement se prolonge sur le mobile grâce notamment à la corrélation de plus en plus récurrente entre les sites traditionnels et ceux dédiés au mobile.
Web social et géolocalisation
Les chercheurs insistent en effet sur la grande variété d'outils de social computing : des "moblogs" (ou blogs mobiles) - qui permettent d'éditer du contenu sur Internet depuis son téléphone portable - aux applications de co-travail fondées sur le crowdsourcing. La géolocalisation s'annonce aussi comme un moteur important de cette croissance, en étant au cœur de nombre d'applications mobiles interactives. Autant de tendances qui représentent d'importantes promesses de monétisation pour les marketeurs et les fournisseurs de services. Et ce, plus particulièrement en ce qui concerne la publicité contextuelle et localisée, les services premiums et les biens virtuels.
Les acteurs du marché doivent analyser les tendances pour demeurer compétitifs
Selon Juniper, cette monétisation est complètement différente de celle appliquée au web social sur PC. Notamment parce que les utilisateurs se montrent plus enclins à débourser pour accéder à des services que sur le web traditionnel. A noter : dans une autre étude, Juniper Research prédisait déjà que les applications mobiles hébergées dans les nuages avaient un bel avenir devant elles. Et allaient permettre aux entreprises de profiter en permanence de solutions de collaboration et d'accéder à leurs données sans se soucier des questions d'hébergement ou de stockage.

Haut de page

1 Commentaire

Le Push to Talk est une solution de communication à la jonction du GSM et la radio professionnelle ( PMR).

Soumis par TO TALK (non vérifié) - le 19 mars 2010 à 14h41

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas