Enseignement à distance par Internet : état des lieux aux Etats-Unis, innovation dans les Pays de la Loire

Par 18 juillet 2003

Le e-learning, ou enseignement à distance via le Net, a connu une réelle ouverture de son marché aux Etats-Unis, alors qu’il reste relativement discret en France et en Europe. Selon le ...

Le e-learning, ou enseignement à distance via le Net, a connu une réelle ouverture de son marché aux Etats-Unis, alors qu’il reste relativement discret en France et en Europe. Selon le Gartner, ce secteur d’activité pesait 2,1 milliards de dollars en 2000, dans le monde, et devrait atteindre 33,6 milliards de dollars en 2005. IDC est un peu moins optimiste, puisque l’institut n’attend que 23,7 milliards pour le e-learning en 2006. Pour ce qui est de l’Europe, Cortona Consulting estime que l’enseignement en ligne générera 50 millions de dollars en 2010.

En ce qui concerne l’équipement des écoles publiques américaines en matériel informatique d’accès à Internet, plusieurs leçons sont à tirer. Il existe toujours un décalage entre les écoles « défavorisées » et celles qui sont mieux loties, principalement lorsque l’on considère le taux d’équipement par salle de classe, qui atteint 87 % en 2001 pour les écoles « favorisées », contre 79 % pour celles qui sont « défavorisées ». Ces dernières ont néanmoins rattrapé leur retard pour ce qui est du taux d’équipement par école, qui atteint 97 %.

La France est très loin de ces taux d’équipement, mais certaines de ses régions ne restent pas inactives pour autant. La région Pays de la Loire a ainsi choisi NetOp School pour ses formations à distance. Développé par Danware et distribué par AddJust Technologies, ce logiciel permet de développer des classes virtuelles contrôlées sous forme d’une formation tutorée. NetOp possède deux modules, l’un pour le formateur, l’autre pour l’étudiant.

(Atelier groupe BNP Paribas – 18/07/03)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas