Entre PC et mobiles, les contenus riches s'échangent par SMS

Par 05 janvier 2010
Mots-clés : Smart city

Alirti développe un protocole permettant d'envoyer et de lire musiques, images et vidéos sur un téléphone ordinaire depuis un ordinateur.

Avec la popularisation des smartphones, de plus en plus de téléphones moins sophistiqués - et donc d’utilisateurs - sont laissés sur la touche en termes d’échange de contenu. C’est pour réduire cet écart que Globaltel Media présentera au CES 2010 une solution s’appuyant sur un des plus anciens protocoles de l’ère téléphonique : le SMS. "Ce que permet Alirti, c’est d’envoyer du contenu numérique riche tels que des images, de la musique, des vidéos ou des fichiers exécutables à un téléphone depuis un ordinateur via SMS", explique à L’Atelier Robert Sanchez, PDG de Globaltel Media. "Et d’instaurer un dialogue dans les deux sens". Pour ce faire, l’entreprise s’appuie sur un protocole en voie d’être breveté et développé spécifiquement pour cet usage.
Un service gratuit pour les internautes
"La vraie difficulté a été de convertir le protocole Internet d’un ordinateur en un protocole qui puisse être compris par un téléphone portable standard et vice versa", poursuit l’entrepreneur. Concrètement, l’utilisation du service est relativement simple. Pour les développeurs web, il suffit d’installer une interface de programmation écrite en java à leur site. Celle-ci est fournie gratuitement, mais le propriétaire du site est facturé pour chaque message envoyé depuis son site. Pour l’internaute, le système est entièrement gratuit. Il lui suffit de se connecter, et de rentrer les numéros des personnes à qui il souhaite envoyer un fichier. Le propriétaire du téléphone reçoit alors un message contenant une url pour accéder au contenu.
Télémédecine, sécurité publique, éducation, marketing...
Le système fonctionne avec n’importe quel téléphone ayant accès à un protocole de connexion sans fil, comme le WAP, par exemple. "Nous travaillons sur trois domaines principaux : la télémédecine, la sécurité publique et l’éducation, mais il y a beaucoup d’autres applications possibles", explique encore Robert Sanchez. "Un tel système permettrait de répondre à un twitt depuis un téléphone lambda". Autre possibilité : mettre en place des campagnes marketing interactives via SMS. Par exemple un consommateur recevra sur son téléphone une offre promotionnelle pour des t-shirts, et il aura la possibilité de les voir en photo. Il pourra ensuite, et toujours par SMS, passer commande, préciser ses mensurations, etc. 25 millions de messages ont d’ores et déjà été envoyés par mois depuis le système de Globaltel Media.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas