Entreprise verte = entreprise performante

Par 21 février 2008
Mots-clés : Smart city

Les plus engagés dans les domaines de l'écologie et du développement durable sont aussi les plus efficaces économiquement. Une tendance à laquelle les nouvelles technologies contribuent fortement.

Adopter une ligne plus écologique ou visant à réduire sa consommation énergétique est synonyme de meilleures performances. Telle est la conclusion du cabinet Brockmann & Company qui a mené une étude auprès d’une centaine d’entreprises à travers le monde. Fruit d’une approche statistique établissant la définition d’un "quotient vert", ce rapport distingue trois profils d’entreprises selon leur degré d’engagement en matière d’écologie ou encore l’emploi de technologies vertes : Top Performers, Average Performers et Poor Performers. Il ressort ainsi que le groupe de sociétés "le plus vert" est aussi celui qui enregistre les meilleures performances en termes de satisfaction client. Une comparaison que Brockmann & Company étaye par des chiffres.
Responsabilisation écologique et performances
Ainsi, les estimations du cabinet d’étude relèvent un niveau de satisfaction client qui serait près de trois fois plus élevé pour le groupe leader comparativement aux sociétés les moins "responsables" écologiquement. Une tendance qui se confirme en interne puisque le degré de satisfaction des employés du premier groupe est pour sa part cinq fois plus important. Autres données en faveur des entreprises vertes : les salaires y seraient plus élevés (1,7 fois plus), et leurs parts de marché plus importantes (42 % en moyenne). Le rapport établi par ailleurs que ces dernières sont plus enclines à faire usage de technologies économes en termes de consommation énergétique. Selon les critères du cabinet américain, les entreprises les plus performantes font plus souvent appel à aux techniques de télétravail et de vidéoconférence, ainsi qu’aux technologies de virtualisation.
Des technologies vertes
A cet égard, plus des deux tiers des entreprises du groupe Top Performers ont fait valoir une stratégie de virtualisation quand seulement un cinquième du dernier groupe ont déclaré en faire autant. Pour le cabinet d’étude, la symbiose des pratiques, des technologies ainsi que d’une culture d’entreprise sont à l’origine de performances sur le plan écologique et se traduisent directement dans la sphère économique. Les réductions de coûts liées à la baisse des consommations énergétiques, la substitution des déplacements au profit des communications à distance et l’attrait que constitue un "positionnement vert" pour le public sont notamment évoqués. On peut tout de même se demander si la "Green Attitute" n'est pas plus la conséquence que l'origine de la performance des entreprises. Economiquement saines, avec des parts de marché bien établies, celles-ci pourraient se permettre de s'engager dans des démarches connexes à leur cœur de métier. Quoi qu'il en soit, le lien est établi.
Julien François

A voir dans notre espace "Conférences" :

Green IT : passez à l'action, le 19/02/2008.

L’Atelier BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas