Les entreprises américaines se mettent au e-paiement

Par 23 octobre 2007
Mots-clés : Future of Retail

Les sociétés adoptent progressivement le e-paiement pour leurs transactions au détriment du chèque. Ce nouveau mode de paiement permet de réduire notablement les coûts.

Les entreprises américaines adoptent de plus en plus massivement les systèmes de paiement électronique, annonce l'Association for Financial Professionals (AFP) dans une récente étude. Principaux types de paiements concernés : le réseau américain de transactions financières électronique ACH (Automated Clearing House) et les virements bancaires. Ce nouvel usage touche en priorité les grandes entreprises et celles qui traitent un nombre important de transactions. Selon l'étude, près de la moitié des entreprises interrogées s'apprête à privilégier le paiement électronique comme mode de transaction sur les trois prochaines années.
Réduire les coûts de transaction
Pour ces sociétés, le e-paiement permet de réduire les coûts, mais aussi d'améliorer la circulation des flux et le traitement électronique des systèmes de comptabilité. Mais pour le moment, le chèque représente encore les trois quarts des paiements B2B effectués. "Pour accélérer le déploiement du e-paiement, ses utilisateurs et ses développeurs doivent mettre en avant la possibilité de réaliser les bénéfices que promet cette forme de paiement. Ce, afin de surmonter les entraves techniques qui empêchent encore son adoption massive", explique Arlene S. Chapman, consultante senior chez AFP.
Une adoption progressive
Car certains obstacles ralentissent encore le processus d'adoption, tels que l'incapacité actuelle pour les partenaires commerciaux d'envoyer ou de recevoir des informations fournies automatiquement, la prégnance de contraintes technologiques ou de problèmes d'intégration, ou encore la difficulté pour les professionnels de convaincre les clients d'utiliser ces nouveaux modes de transactions. Mais rien de bien inquiétant. Selon l'AFP, les entreprises ont déjà réalisé d'importants progrès depuis 2004, date de la première étude consacrée par l'association au paiement électronique. Elles sont ainsi près de 60% à avoir déjà intégré les réseaux de paiement ACH à leurs systèmes de compatibilité.
Mathilde Cristiani

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas